Fabio Quartararo a fait sensation pour son premier week-end en MotoGP, sur le circuit de Losail au Qatar.

Le pilote français est engagé en MotoGP avec l'équipe Yamaha Petronas SRT. Qualifié 5e pour ses premières qualifications dans la catégorie reine, son départ a été chaotique.

"C’était la première fois que je prenais le départ entouré de 22 pilotes. Je n’ai pas spécialement entendu mon régime moteur. Fatalité, ce dernier était un peu trop bas, raison pour laquelle j’ai calé. À mon retour en pitlane, j’étais juste fou de rage'', explique-t-il au site officiel MotoGP. "Sans cette mésaventure, je pense qu’on aurait pu terminer dans les huit premiers, c’était un objectif raisonnable''.

Plusieurs rookies ont débuté sur ce Grand Prix du Qatar, comme lui, mais il vise le titre de Rookie of the Year.

"C’est vrai que j’étais plutôt pas mal. Néanmoins, Joan avait un très bon rythme aussi. Miguel est plus dans une phase où la KTM est en plein développement. Francesco a eu un petit problème en course, mais on sait qu’il est rapide… Autant dire que ça risque d’être très disputé !'', indique-t-il.

Un week-end riche en émotions pour Fabio Quartararo

Le pilote d'origine niçoise a connu un week-end riche en émotion. Outre son premier départ en MotoGP, il a pu faire la rencontre du Champion du Monde de F1 en titre, Lewis Hamilton.

"C’était un moment vraiment sympa. Lewis est un grand fan de MotoGP et forcément il rêve d’en essayer une. Il m’a posé tout un tas de questions pertinentes : sur l’électronique, sur le frein arrière que j’ai au pouce, sur ce que je dis à mon chef mécanicien quand je rentre au box, si je lui dis quels changements faire sur la moto ou si je lui décris juste mon feeling. Franchement, c’était super intéressant de pouvoir discuter avec lui'', se souvient-il.

View this post on Instagram

Talking about 🏍 #LH44

A post shared by Fabio Quartararo 🇫🇷 (@fabioquartararo20) on