Le Rallye du Touquet ouvre traditionnellement la saison du Championnat de France des Rallyes Asphalte au mois de mars. Cette année la date est plus tardive mais le rallye nordiste ouvre de nouveau le championnat et avec un joli plateau qui plus est.

Joli plateau pour cette ouverture de la saison avec plus de 30 R5 au départ et 2 Ford Fiesta RS WRC dont celle d'Eric Brunson, recordman de victoires sur l'épreuve avec 6 succès. Tout deux sur Citroën C3 R5, Yoann Bonato et Eric Camilli font figure de favori.

Nous relèverons tout de même 2 points noirs. Tout d'abord le kilométrage réduit (160km) de l'épreuve lié aux restrictions sanitaires... Il ne faudrait pas que cela devienne une norme. Ensuite ce sera le huis clos, compréhensible, mais que les autorités annoncent une traque des spectateurs présents au bord des spéciales alors que dans la même région une semaine avant les festivités du titre du LOSC en Ligue 1 ont été jugées comme "une transgression nécessaire" par ces mêmes autorités... La pilule est dure à avaler.

Rallye du Touquet 2021

Etape 1 : un piège qui a fait bien des dégâts

Yoann Bonato et Benjamin Boulloud ouvrent leur compteur en remportant la première spéciale 2"3 devant Eric Camilli et 2"8 devant Quentin Gilbert. Quentin Giordano et Eric Brunson complètent le top 5. Néanmoins il y a un gros piège sur cette spéciale dans le village de Frencq et Tom Vanson qui roule dans le Championnat Junior reste sur le carreau. Camilli réagit dans l'ES2 en signant le scratch 0"3 devant Bonato et 4"2 devant Giordano.

Mais Bonato frappe un grand coup dans l'ES3 tandis qu'Eric Camilli commet une erreur et chute au 4ème rang derrière les vosgiens Gilbert et Giordano. François Delecour abandonne sur casse mécanique.

La seconde boucle démarre et Quentin Gilbert se fait piéger dans le passage étroit du village de Frencq... coup dur pour le pilote TM Compétition... Bonato signe un nouveau scratch. Camilli remporte l'ES5 et Bonato la dernière spéciale du jour. Le triple champion de France des Rallyes Asphalte conclue la première étape avec 36"7 d'avance sur Eric Camilli et 50"1 sur Quentin Giordano.

Etape 2 : Bonato déroule

Avec 5 spéciales restantes, Bonato se contente d'assurer. Eric Camilli remporte les 3 première spéciales du jour tandis que Giordano a profité d'une crevaison de Brunson pour consolider sa 3ème place. Bonato remporte l'avant-dernière spéciale et Camilli s'octroie l'ultime secteur chronométré.

Yoanna Bonato et Benjamin Boulloud remportent le 61ème Rallye du Touquet avec 26"2 d'avance sur Eric Camilli et François-Xavier Buresi. Quentin Giordano et Kevin Parent grimpent sur la troisième marche du podium après une course solide. Belle 4ème place pour Eric Brunson devant William Wagner. L'inusable Cédric Robert termine 6ème et premier des 2 roues motrices sur son Alpine A110 R-GT.

@FFSA

La catégorie RC4 a été le théâtre d'une intense bataille entre 2 pilotes qu'on aimerait revoir sur des plus grosses autos. Stéphane Lefebvre remporte la catégorie sur son Opel Corsa Rally4 avec 15"2 d'avance sur la Renault Clio Rally4 de Jean-Sébastien Vigion.

Le rallye avait aussi sa doublure version VHC et les français n'ont pas fait le poids face aux belges avec 3 équipages du plat pays sur le podium ! Christophe Merlevede s'est imposé sur sa BMW M3 E30 avec 39" d'avance sur l'Opel Manta 400 de Paul Lietaer. Rendez-vous au Rallye du Rouergue du 8 au 10 Juillet.

@FFSA