TTE : Deux Seat Leon SuperCopa pour le titre en T3

2018-11-09T00:27:29+00:00vendredi 9 novembre 2018|TTE|
  • Turbo 2000

La catégorie T3 n’est pas la plus fournie du Trophée Tourisme Endurance, pourtant, les concurrents s’en donnent à cœur joie meetings après meetings. Si les Seat Leon SuperCopa ont connu la gloire par le passé en TTE.

Elles ont encore de beaux reste, en plus de leurs look ravageur et de leur fiabilité qui n’est plus à démontrer. Alors qu’il ne reste qu’une course de la saison 2018, faisons le point des T3.

Turbo 2000 et Delcroix Fils à la course au titre

Avec une moyenne de cinq concurrents depuis le début de saison, autant rallier l’arrivée, au détriment de se retrouver hors du coup.

Avec une Seat Leon remarquablement performante, un équipage régulier et une équipe performante, Turbo 2000 vient clairement pour rafler le titre T3. Venant régulièrement s’intercaler parmi les T4, l’équipage de la Seat #321 domine d’une courte avance la catégorie, malgré deux victoires et cinq podiums en six courses.

Turbo2000

Delcroix Fils, avec la Seat #666 accuse un retard de 30 points à une manche de la fin de saison 2018. Avec cinq podiums dont une victoire, décrochée lors des 4 Heures de Magny-Cours, c’est la seule auto à pouvoir décrocher le titre face à Turbo 2000.

PrestaTop

Des outsiders de qualité

Alors que le titre se jouera avec les Seat #321 du Turbo 2000 et la Seat #666 du Delcroix Fils, c’est du coté des autres concurrents qu’il faudra surveiller pour jouer la troisième marche du podium final.

Les mieux placés au classement, avec deux victoires pour autant de podiums, la Seat #88 du Ciné Promotion accusent un retard de 266 points. Elle est rejointe par l’unique VW Scirocco #56 du T3 pour le compte du HQS Conseil, pourtant bien placée en début de saison pour jouer le titre, avec une victoire et une seconde place à son actif, mais est à 288 longueurs de la tête du classement.

Ciné Promotion

Koz1 Racing avec la Seat Leon #43, peut également espérer accéder à la troisième place finale, malgré les 328 points de retard. Le team a réalisé trois podiums en seconde partie de saison en accédant à chaque fois à la 3ème marche.

R-Breizh

Pour rappel, la finale au Mans se déroulera sur une durée de 6 heures, avec un coefficient de 1,5. Le résultat peut tout changer, sachant qu’une victoire apportera 225 points.