Les 2 premières spéciales du rallye ont été remportées par Sébastien Ogier. Mais derrière lui Sébastien Loeb et Elfyn Evans sont en embuscade. Belle 4ème place provisoire pour Adrien Fourmaux devant un très surprenant Gus Greensmith ! En R-GT, le duel est lancé entre Manu Guigou et Raphaël Astier.

Monte-Carlo 2022

SS3 - Roure/Beuil 1 (18,33km)

La spéciale est très piégeuse... Ogier frôle la correctionnelle en tapant une barrière, même chose pour Evans. Neuville et Katsuta partent en tête à queue, Greensmith est très rapide en début de spéciale mais il commet lui aussi plusieurs petites fautes.

Au premier partiel, Fourmaux est à égalité avec Ogier, mais ça ne dure pas : il part en tonneaux ! Le Nordiste a malheureusement le privilège d'être le premier à détruire une Rally1. Heureusement lui et son copilote Alexandre Coria ne sont pas blessés dans cette violente sortie. Loeb lance l'offensive et signe le scratch 1"2 devant Ogier et 2"4 devant Evans. Craig Breen et Ott Tänak terminent respectivement à 7"2 et 7"5 du nonuple champion du monde. Stéphane Lefebvre est le plus rapide des WRC2.

Mais la grosse perf de cette spéciale vient de l'Ardéchois Raphaël Astier, il signe le 11ème chrono à égalité avec Lefebvre premier des Rally2 ! Astier grimpe à la 16ème place et prend la tête du classement R-GT.

SS4 - Guillaumes/Péone/Valberg 1 (13,49km)

Dans cette spéciale il y a du mieux pour les Hyundai. Loeb signe son second scratch 0"8 devant Tänak et 0"9 devant Neuville. Loeb met maintenant la pression sur Ogier, Ogier est toujours en tête mais avec seulement 2"8 d'avance sur Loeb, Evans est à 11"1. Greensmith devance de peu Breen et Neuville. 15ème temps pour Raphaël Astier.

SS5 - Val-de-Chalvagne/Entrevaux 1 (17,11km)

Dans cette spéciale, Ogier se montre très prudent... Il perd beaucoup de temps et Evans lui reprend 13"5, avant même le passage de Loeb, Ogier a déjà perdu la tête ! Loeb commence la spéciale sur un rythme proche de celui d'Evans, un rythme lui permettant tout de même de prendre la tête du rallye.

Mais en toute fin de spéciale, il poursuit son effort et signe le scratch 2"3 devant Evans et il prend la tête du rallye avec la manière. Impérial, Loeb attaque l'après-midi avec une avance de 10"6 sur Evans et de 13" sur Ogier.

Lefebvre signe le meilleur temps des WRC2 et le 8ème temps scratch, mais Camilli tape alors qu'il occupait la tête de la catégorie... Il rejoint l'arrivée mais avec la roue avant droite tordue. MIkkelsen s'empare de la tête du WRC2 mais avec une faible avance sur Lefebvre.