Après sa retentissante victoire au Tour de Corse, Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul ouvriront la route. Les conditions sont difficiles avec de fortes pluies.

Ott Tänak remporte la super-spéciale d'ouverture du rallye. Il devance Ogier de 1"6 et Meeke de 1"7.

Boucle du Matin : Meeke d'une courte tête

@Toyota Gazoo Racing WRC

Scratch de Kris Meeke dans cette première spéciale du jour, 1" devant Tänak et 2" devant Mikkelsen. Ogier et Neuville sont un peu en difficulté avec seulement les 8ème et 9ème chronos. A noter que la spéciale suivante (ES3) est annulée suite aux pluies torrentielles qui l'ont rendue impraticable.

Neuville remporte l'ES4 2"5 devant Neuville et 6"5 devant Ogier. Au général, c'est un triplé Toyota emmené par Kris Meeke qui prend l'avantage sur ses coéquipiers Tänak et Latvala. Esapekka Lappi commet une petite erreur et perd du temps dans cette spéciale. Du côté des R5, Mads Østberg mène la danse tandis que le polonais Kajetan Kajetanowicz arrache la roue arrière droite de sa Polo.

Les Hyundai brillent en cette fin de matinée mais cette fois c'est Mikkelsen qui s'illustre. Neuville et Ogier terminent la spéciale à égalité et à 1"8 du pilote norvégien. Au général Meeke est toujours leader mais Neuville est second à 5"4 du pilote Toyota. Ogier et Tänak sont à égalité à 6"6.

Après-midi : Neuville matte ses adversaires

@Thierry Neuville

Ott Tänak commence par un scratch devant Sordo et Mikkelsen. Meeke est toujours leader mais Tänak est second à 0"7 de son coéquipier.

Dans la spéciale suivante de quasi 30 kilomètres, Tänak signe le meilleur chrono et prend la tête du rallye. Les plus proches de lui dans cette spéciale sont Neuville à 7"8 et Ogier à 10"2. Meeke est désormais quatrième au général.

Cette dernière spéciale du jour est assez mouvementée. Lappi part en tonneaux, Ogier se fait une belle frayeur et Tänak handicapé part un problème de transmission commet un tête à queue. Neuville réalise un sans faute et scratche 8" devant Ogier et 15"9 devant Evans.

Neuville profite de cette spéciale pour s'emparer de la tête du rallye. Régulier et performant, le belge mène devant Ogier à 11"9 et Tänak à 13"4. Meeke et Mikkelsen complètent le top 5 à moins de 30" du leader. Mads Østberg est 10ème et mène la catégorie R5.