Ott Tänak et Martin Järveoja arrivent en force en Turquie après avoir remporté 4 des 5 derniers rallyes. Sébastien Ogier et Thierry Neuville réussiront-ils à refaire une partie de leur retard sur les estoniens ? Sur un terrain très cassant, difficile de faire un pronostic.

Première étape : Lappi leader, Neuville survolté

@WRC

Les Hyundai se montrent les meilleures lors de la Super Spéciale du jeudi soir avec Andreas Mikkelsen et Thierry Neuville qui signent le meilleur temps ex-aequo.

Mais le rallye commence véritablement le lendemain avec un scratch de Latvala dans la première spéciale du jour. Le finlandais prend la tête du rallye devant Mikkelsen et Lappi. Les ténors du championnat souffrent du balayage. Sordo perd 47" à cause d'une crevaison. Ogier a été victime aussi d'une crevaison, mais proche de l'arrivée ce qui lui a permis de limiter les dégâts.

Esapekka Lappi remporte la spéciale suivante devant Mikkelsen et Ogier. Le finlandais s'empare de la tête du rallye. Thierry Neuville semble en difficulté avec sa voiture et encaisse plus de 20 secondes. Latvala remporte la 4ème spéciale devant Neuville et Sordo. Avant l'assistance, Lappi mène le rallye 9" devant Mikkelsen et 13" devant Latvala.

Meeke se montre le plus rapide avant l'assistance en remportant la spéciale avec une courte avance sur Neuville et Ogier. Le français revient à 0"1 de Mikkelsen et grimpe sur le podium provisoire, en effet, Latvala a heurté une pierre et a perdu une cinquantaine de secondes.

Neuville profite d'une Hyundai revigorée pour remporter la 6ème spéciale. Cette spéciale a été perturbée par la pluie et certains concurrents comme Mikkelsen et Meeke ont perdu beaucoup de temps. Ogier passe second et Neuville troisième.

@WRC

Dani Sordo est impérial dans cette dernière spéciale de la première étape en la remportant avec 10"9 d'avance sur Latvala et 12"5 sur Neuville. Au classement général, Esapekka Lappi mène le rallye avec 17"7 d'avance sur Sébastien Ogier et 18"4 d'avance sur Neuville qui était survolté lors des dernières spéciales. Le discret Teemu Suninen réalise un excellent rallye en pointant à la 4ème place devant Andreas Mikkelsen. Ott Tänak a souffert du balayage et termine cette première étape à la 8ème place.

Seconde étape : Neuville KO, Tänak out.... Ogier leader d'un fil

@WRC

Cette seconde étape commence par un gros rebondissement. Neuville heurte une pierre et sort de la route, le belge repart mais a perdu 4 minutes dans l'aventure... Le belge chute à la 9ème place. Ogier en profite et remporte la spéciale, son premier scratch depuis plus de 3 mois... Le français remporte largement la spéciale 16"7 devant Lappi et 17"2 devant Mikkelsen. Le sextuple champion du monde en profite également pour revenir à 1" de son coéquipier au général.

Et second coup de théâtre, lors de la liaison pour aller au départ de la 8ème spéciale, la Yaris d'Ott Tänak tombe en panne, abandon pour le leader du championnat ! Voilà qui fait les affaires d'Ogier et Neuville ! Mikkelsen remporte la 8ème spéciale devant Lappi et Ogier. Ogier déclare attendre l'arrivée du rallye pour tirer des conclusions.

Lappi remporte la 10ème spéciale et porte son avance à 10" sur Sébastien Ogier à la fin de cette première boucle. Ogier remporte la 11ème spéciale, dans cette spéciale de 33 kilomètres, le français reprend 7"8 à Lappi. Chez Citroën pas de consignes pour le moment....

La 12ème spéciale est remportée par Thierry Neuville. Esapekka Lappi commet un tout droit... Et Ogier en profite pour prendre la tête du rallye avec 4"7 d'avance sur son coéquipier.

L'ultime spéciale de cette seconde étape est remportée par Lappi qui revient à 0"2 de Ogier au classement général...! La victoire tend les bras à Citroën mais chez les rouges on a décidé de laisser les 2 pilotes se battre. Mikkelsen occupe la 3ème place avec moins de 10" d'avance sur Teemu Suninen. Sordo fait le job en occupant la 5ème place.

Troisième étape : Ogier et Citroën déroulent

@WRC

Il reste 4 spéciales et tout le monde songe à limiter les dégâts en vue de la Power Stage en fin de journée. Ott Tänak remporte la première spéciale de cette journée. Les 2 spéciales suivantes sont remportées par Latvala et Mikkelsen. Et la plupart des concurrents préservent leurs pneus avant la Power Stage.

Ott Tänak et Thierry Neuville sortent la grosse attaque dans la Power Stage. Avantage à l'estonien pour 2"6. Esapekka Lappi est victime d'une crevaison dans cette spéciale, toutefois il va chercher une belle seconde place finale...De quoi remettre en confiance le finlandais et rassurer l'état-major de Citroën. Ogier attaque tout de même mais il finit la Power Stage à la troisième place.

@WRC

Beau doublé des Citroën avec une nouvelle victoire de Sébastien Ogier et Julien Ingrassia. Lappi termine à 34"7 de son coéquipier. Troisième place pour Andreas Mikkelsen devant Teemu Suninen et Dani Sordo. Au championnat Sébastien Ogier revient à 17 points d'Ott Tänak tandis que Neuville est à 30 points de l'estonien. Au championnat constructeurs, Hyundai prend 19 points d'avance sur Toyota.