Le 87e Rallye Monte-Carlo a débuté ce jeudi 24 janvier. Les spéciales en ouverture du rallye font toutes les deux plus de 20 kilomètres. Kris Meeke a été le plus rapide ce matin lors du Shakedown.

Chaque année les spéciales nocturnes en ouverture du rallye apportent leur lot de rebondissements. Invaincu depuis 2014, Sébastien Ogier a donné son opinion en affirmant que le Monte-Carlo ne se gagnerait pas ce soir mais qu'il était possible de déjà le perdre... La première spéciale est enneigée et verglacée sur plus de la moitié du parcours mais toutefois la seconde spéciale est totalement sèche hormis sur quelques hectomètres.

Les pilotes ont opté pour 4 pneus cloutés et 2 slicks hormis Thierry Neuville qui a opté pour 2 cloutés et 4 slicks. Il prend donc de gros risques pour la première spéciale mais devrait réussir à remporter la seconde spéciale s'il se défait des embûches du parcours !

ES1 : Les Toyota devant !

Ogier s'élance en premier dans la spéciale et accompli un sans-faute ! Neuville s'élance après lui, il est légèrement plus rapide mais son choix de pneu lui fait perdre du temps en milieu de la spéciale sur les zones verglacées ! Tänak parti troisième sort la grosse attaque et devance Ogier de plus de 10 secondes et Neuville de 26"8 ! Les pilotes suivant sont plus lents que les 3 protagonistes cités précédemment. Le rallye se termine rapidement pour Teemu Suninen sorti au bout de quelques kilomètres...

Sébastien Loeb devance Neuville mais termine la spéciale à 23"2 de Tänak. La grosse surprise vient de Kris Meeke qui signe le second chrono à seulement 5" de son coéquipier ! Retour prometteur pour le nord-irlandais ! Les premières voitures de la catégorie R5 s'élancent et au bout de quelques kilomètres le jeune Kalle Rovanpera sort de la route ! Il réussit à repartir mais il ne remportera pas sa catégorie cette année...

Les français Yoann Bonato et Nicolas Ciamin en profitent pour être les plus rapides et terminent à un peux plus d'une minute de Tänak ! Stéphane Sarrazin assure un triplé français en tête de la catégorie. Ils sont suivis à plus de 20 secondes par Gus Greensmith, Guillaume de Mevius et le jeune espoir français Adrien Fourmaux pour son second rallye seulement sur la Fiesta R5.

ES2 : Neuville grignotte, Meeke et Loeb reculent !

© WRC - Thierry Neuville - Hyundai Motorsport

© WRC - Thierry Neuville - Hyundai Motorsport

Comme prévu Neuville signe le meilleur chrono dans cette spéciale et reprend plus de 10 secondes à Ogier et Tänak. Mauvais choix de pneus pour Loeb qui termine à 44"5 du belge ! Kris Meeke est victime d'une crevaison et hélas il perd plus d'une minute....

Cette fois-ci en catégorie R5 c'est le belge Guillaume de Mevius qui est le plus rapide ! Stéphane Sarrazin perd du temps malheureusement dans cette spéciale...

Ce soir c'est donc Ott Tänak qui rentre en tête suivi de Sébastien Ogier à 9"1 et Thierry Neuville à 14"3. Les 3 mousquetaires des 2 dernières saisons sont déjà aux avant-postes. Bien placés dans l'ES1, Loeb et Meeke ont perdu gros dans l'ES2. Lappi place la seconde Citroën au pied du podium mais déjà à 45"2 de Tänak. En R5, Bonato et Ciamin mènent et sont respectivement 11ème et 12ème au général. Ils sont suivis par Guillaume de Mevius, Gus Greensmith et Adrien Fourmaux !