Vice-champion en 2003, Sébastien Loeb devient le premier pilote non scandinave à s'imposer en Suède à bord de sa Citroën Xsara WRC.

L'hiver offre quelques scènes magnifiques en WRC. Après Monte-Carlo, les pilotes ont rendez-vous dans les forêts gelées de Suède et Norvège, entre Karlstad, Röjden, Hagfors et Torsby. Au calendrier du Championnat du Monde des Rallyes depuis 1950, le rallye de Suède est la chasse-gardée des pilotes scandinaves et finlandais depuis sa création. Avant ce mois de février 2004, Marcus Grönholm compte 3 victoires sur ce rallye (2000, 2002, 2003) ce qui en fait de lui le favori de l'épreuve.

Le Rallye de Suède est attendu et craint à la fois. Les températures peuvent atteindre -25ºC et les routes verglacées représentent un vrai danger pour les pilotes. Les équipes doivent assurer avec des pneus adaptés à ces conditions dantesques.

Le rallye qui débute traditionnellement le jeudi soir avec une cérémonie d'ouverture à Karlstad. Les fous qui veulent braver le froid peuvent aller gratter selfies et autographes aux pilotes et voir la première spéciale de très près.

Subaru - Petter Solberg

En Suède, on peut admirer une des merveilles naturelles qui offre des images toujours spectaculaires : Colin's Crest, à Vargåsen. Si vous voulez voir des voitures voler, il faut y aller. Regarder les voitures passer dans la nuit gelée à Torsby est aussi quelque chose d'unique. La fin de la spéciale est toujours palpitante. Le dimanche, les pilotes entament la Power Stage, dernière spéciale, sur les mêmes routes que la veille avant que le Champagne soit sabré par le futur vainqueur.

Voie royale pour Loeb en Suède

Lors de la première journée, le triple vainqueur de l'épreuve Marcus Grönholm (Peugeot 307) est victime de problèmes de direction assistée. Sébastien Loeb (Citroën Xsara) termine la journée à 25 secondes de Markko Martin (Ford Focus). Le samedi, l'estonien part à la faute et le français s'empare des commandes du rallye.

Le dimanche l'Alsacien assure l'essentiel face à Marcus Grönholm qui partira une dernier fois en tête-à-queue et oubliera définitivement tout espoir de victoire. Un finlandais (futur quintuple vainqueur de l'épreuve) néanmoins à l'attaque qui conclut l'épreuve en seconde position à 46".
Petter Solberg (Subaru Impreza) complète le podium à plus de 1'20. Dans la seconde Citroën Xsara, Carlos Sainz ne fut pas à la fête, après des soucis de radiateur la veille, le dimanche, il perdra un cylindre. Contraint de rouler au ralenti pour rallier l'arrivée et de rajouter de l'eau de temps en temps, l'espagnol parviendra à sécuriser une 5e position finale.

A 28 ans, Sébastien Loeb rompt la tradition Scandinave sur le Rallye de Suède et s'impose pour la 6e fois de sa carrière et est en route pour ce qui sera son premier de ses neuf titres mondiaux. La victoire du pilote français sur les terres Scandinaves fut saluée par Jean Todr, Michael Schumacher, Alain Prost, René Arnaux, Jean Alesi, Ari Vatanen, Jacky Ickx et bien d'autres encore...

Peugeot Sport - Marcus Grönholm

Sébastien Loeb (Citroën Racing)

"Je suis heureux de prouver que c'était possible de gagner ici. Et ce qui me fait le plus plaisir, c'est que cette victoire est la première sur une autre surface que l'asphalte."

A ce jour le nonuple Champion du Monde des Rallyes n'est pas le seul français à avoir gagné en terres Suédoises. En effet Sébastien Ogier, compte 3 victoires en 2013, 2015 et 2016. Au palmarès de ce rallye, le plus capé est le suédois Stig Blomqvist avec ses 7 victoires.

Ford WRT - Markko Märtin

Jari-Matti Latvala dernier vainqueur finlandais sera au départ la semaine prochaine. Le quadruple vainqueur de l'épreuve aura-t-il les ressources nécessaires pour égaler son compatriote Marcus Grönholm au nombre de victoires ? En tous cas le finlandais sera au volant de la Toyota Yaris qui s'est imposée dans les mains de Ott Tänak l'an passé. Le rallye de Suède reste sur 4 vainqueurs différents sur les 4 dernières éditions donc rendez-vous jeudi soir pour la première spéciale de Karlstad.

Résumé en vidéo

Citroën Racing - Sébastien Loeb - Daniel Elena - Sweden 2004