Seulement 2 spéciales pour conclure ce Tour de Corse cuvée 2019. La seconde étape a été riche en rebondissements et Thierry Neuville a su tirer les marrons du feu en prenant la tête du rallye. Mais il reste sous la menace d'Elfyn Evans très performant depuis le début de course.

ES 13 Eaux de Zillia : Evans la veut !

@M-Sport

Meeke est parti sur un rythme tranquille afin de préserver ses pneus pour la Power Stage. Cela devrait au moins permettre à Sébastien Loeb de conserver sa 8ème place ! Latvala et Loeb signent exactement le même chrono.
A l'issue du Split 1 on constate qu'Elfyn Evans reprend virtuellement la tête du rallye ! Teemu Suninen concède seulement 1"6 à Ott Tänak et il devrait réussir à conserver sa cinquième place face à l'estonien. Sordo en proie à des problèmes de frein laisse filer Ogier pour le gain de la troisième place.

Mais l'homme fort de cette spéciale est Elfyn Evans qui largue complètement le peloton du WRC, il remporte la spéciale 8"8 devant Tänak et surtout il colle 16" à Neuville. Ce qui fait que le gallois reprend la tête du rallye pour 11"5 !

@Nikolay Gryazin

En R5, Ole Christian Veiby abandonne après avoir perdu une roue. Mais le russe Gryazin sort une grosse performance, il signe le meilleur chrono de la catégorie et en prend la tête avec 0"7 d'avance sur Andolfi !

ES 14 Calvi : Meeke score, Evans aux enfers...

@Kris Meeke

Kris Meeke ayant préservé ses pneus dans la spéciale précédente remporte à nouveau une Power Stage après celle du Monte-Carlo. Il devance Tänak, Suninen, Neuville et Ogier. Evans s'élance dans la spéciale et a déjà en ligne de mire sa seconde victoire en WRC après le rallye de Grande-Bretagne 2017...

Hélas le pilote gallois est victime d'une crevaison à l'avant droit, au bout de quelques kilomètres il est évident qu'il est en train de perdre le rallye face à Thierry Neuville. Pire, il perd tellement de temps qu'il chute même à la troisième place au bénéfice de Sébastien Ogier qui a bataillé tout le rallye avec une C3 rétive.
Neuville a bénéficié d'un coup de pouce pour gagner ce rallye mais soulignons qu'il n'a commis aucune erreur durant les 3 jours de course. Il prend également la tête du championnat du monde. Notons que Neuville et Ogier se sont empressés de consoler leur malheureux adversaire à l'arrivée...

Andolfi bat Gryazin dan sla denrière spéciale et remporte le WRC2. A noter la superbe 18ème place du français Manu Guigou sur une Clio R3T.