A l'issue de l'étape 1, Thierry Neuville et son copilote Martijn Wydaeghe ont pris un court avantage sur leurs coéquipiers Ott Tänak et Martin Järveoja. Cette seconde journée est à nouveau composée de 8 spéciales et Kalle Rovanperä ouvrira la route lors de cette seconde journée suite à son abandon précoce hier, chez Toyota on a bien travaillé pour remettre la Yaris en état...

Rallye d'Ypres

SS9 - Reninge 1 (15km)

Les concurrents partent tous en pneus durs. Kalle Rovanperä signe le scratch ! Takamoto Katsuta s'élance juste après, et pour le japonais, la mission est simple : revenir dans le top10 suite à ses soucis de boîte lors de la première étape. Le japonais termine la spéciale à seulement 2"2 du leader du championnat. Adrien Fourmaux signe le 5ème chrono et  termine avec 6" d'avance sur Oliver Solberg, le français revient à 2"2 du suédois.

Mais surtout, Tänak termine second avec 2"6 d'avance sur Neuville, ce qui permet au champion du monde 2019 de prendre la tête du rallye avec 0"1 d'avance sur le pilote belge ! En WRC2, Andreas Mikkelsen est le plus rapide dans cette spéciale. Sur son Alpine A110 Rallye R-GT, le belge Amaury Molle est 28ème et premier des 2 roues motrices juste devant la Clio Rally4 de Gilles Pyck !

SS10 - Dikkebus 1 (14,29km)

Cette spéciale est catastrophique pour M-Sport ! Fourmaux et Breen affichent un gros rythme mais tout ne se passe comme prévu. Premier à s'élancer, Fourmaux sort la grosse attaque et il plonge très fort dans une corde, le nordiste ressort du virage très très large et tape une botte de foin protégeant un bloc de béton, la Puma du français passe par le fossé mais s'en sort par miracle ! Sans la botte de foin, l'issue aurait été bien différente...Fourmaux voit l'arrivée et revient à 0"3 de Solberg !

Ensuite Gus Greensmith s'élance et le britannique est victime d'une crevaison et doit s'arrêter...Il perd beaucoup de temps...Craig Breen est le dernier des pilotes Ford à s'élancer, mais l'irlandais commet la même erreur que Fourmaux mais il part en tonneaux ! La Puma retombe lourdement et l'herbe bien sèche autour de la voiture commence à prendre feu ! L'incendie est maitrisé et la spéciale est neutralisée suite à cet accident.

@Adrien Fourmaux

SS11 - Wijtschate 1 (15km)

Piqué au vif, Neuville signe le scratch dans cette spéciale et avec la manière ! Il devance Evans de 3"2, Lappi de 5"8 et surtout Evans de 6"2. Cela permet au pilote belge de reprendre la tête du rallye et avec une avance non négligeable face à son coéquipier. L'an dernier le rallye de Fourmaux s'était terminé dans cette spéciale, le français attaque et lève le pied à l'endroit où il était sorti en 2021, cela lui permet néanmoins de s'emparer de la 5ème place avec seulement un petit dixième de marge face à Solberg. Sortie de route pour le belge PJM Cracco qui était dans le top20. Sortie également pour Gilles Pyck qui animait le classement virtuel des 2 roues motrices et occupait largement la tête de la catégorie Rally4...Il laisse la tête au belge Tom Rensonnet.

SS12 - Hollebeke 1 (22,32km)

Dans la spéciale la plus longue de cette boucle, Neuville écrase la concurrence. En l'espace de 2 spéciales, le belge est passé de second à large leader. Tänak termine à plus de 10" ! Neuville boucle la matinée en tête avec 16"2 d'avance sur Tänak et 21"5 d'avance sur Evans. Lappi est désormais à près d'une minute du leader, le finlandais est bien esseulé !  Stéphane Lefebvre est toujours en tête du WRC2 mais il a désormais moins de 5" d'avance sur Mikkelsen.