Total 24 Heures de Spa 2018, Retour sur cette 70e édition

Par |2018-08-01T17:07:37+02:00mercredi 1 août 2018|BES|

La 70e édition des Total 24 Heures de Spa touche à sa fin, c'est la finalement la BMW #34 qui remporte la victoire avec 511 tours bouclés. Faisons un point sur cette édition qui s'est achevée.

Quelques chiffres de cette édition

Les engagés

Avec 63 participants au compteur sur une liste de 65 engagés potentiels, les chiffres tombent. En effet, cette année les engagés étaient plus nombreux que l'édition précédente. 61 concurrents prendront part à la course lors de la 69e édition. C'est donc 221 pilotes pour 13 constructeurs différents avec plus d'une trentaine de nationalité différentes.

@Blancpain GT Series

Les constructeurs

Aucun constructeur français participe au Blancpain Endurance Series ni aux Total 24 Heures de Spa 2018. Les constructeurs allemands sont les plus représentés avec un total de 31 voitures dont 13 Mercedes-AMG GT3, 9 Audi R8 LMS, 5 Porsche (4 911 GT3-R, 1 911 Cup). Avec 17 voitures pour les constructeurs italiens avec une armée de 11 Lamborghini (10 Huracan GT3, 1 Super Trofeo) et 6 Ferrari 488 GT3.

L'Angleterre est également présent dans cette compétition avec 4 Aston Martin V12 Vantage, 3 Bentley Continental GT3. Sans oublier McLaren avec 2 650 S GT3 et l'unique Emil Frey G3 Jaguar représentant la marque Jaguar. Les marques nippones sont présentes avec 5 autos, Lexus et Nissan sont de la course avec 2 voitures chacune (2 Lexus RC F GT3 et 2 Nissan GT-R Nismo GT3).

En piste

Le meilleur temps de la Super Pole réalisé en 2017 ne sera pas battu cette année. Réalisé par James Calado et la Ferrari #55 du Kaspersky Motorsport. Il bouclera un temps de référence de 2'17"390. Maxime Martin ne fera pas mieux avec un tour de 2'19"183.

Énormément de neutralisations de course avec la sortie de la voiture de sécurité plus d'une dizaine de fois. Les procédures Full Course Yellow ont également été nombreuses avec 13 mises en place sur 24 heures de course. Un drapeau rouge a également été présenté lors du crash entre la Lamborghini #666 et la Bentley #31 afin de faciliter l'intervention et l'extraction des pilotes.

Malgré ces interruptions, la BMW #34 vainqueur de cette 70e édition a parcouru 3 579,04 km en bouclant 511 tours.

@BMW

Malheureusement suite aux nombreuses neutralisations de course, ils n'ont pas pu battre le nombre de tours réalisés en 2017 par l'Audi #25. Puisque la voiture #25 de l'Audi Team Saintéloc a bouclée 546 tours soit 3 824,184 km. Soit 35 tours d'écart dû à la suspension d'une heure suite au crash dans le raidillon.

Au total 176 542,824 km parcouru par l'ensemble des 63 concurrents en 24 heures. Une moyenne de 2 802 km par voiture, hors, au vue de l'hétérogénéité la moyenne est faussée pour les voitures de tête trop élevée pour les voitures ayant abandonnées. Ils ont également bouclé 25 206 tours alors que c'était 23 402 tours de bouclés en 2017. Une distance de 163 907,608 km a été parcourue lors de l'édition 2017 des Total 24 Heures de Spa.

Un peu plus de 60 000 personnes se sont déplacé sur le circuit de Spa-Francorchamps pour assister aux Total 24 Heures de Spa 2018. Pour éviter tout risque d'incendie, le feux d'artifice n'a pas été maintenu. En cause, la météo caniculaire qui s'abat depuis plusieurs jours dans les Ardennes belges.

Ce qui ne fallait absolument pas louper !

La grande parade dans la ville de Spa

C'est la plus grande animation de la semaine, sans oublier la Super Pole. En effet, le public l'a comprit en venant en nombre sur les abords des routes entre le circuit de Spa et la ville. Ils ont pu apercevoir les anciennes voitures participantes aux précédentes éditions. Les voitures ont été placées en épis et le public pouvait même approcher les voitures de près.

@Blancpain GT Series

Les pilotes ont signés de nombreux autographes pour le plaisir des fans. Petits comme grands étaient émerveillés, de quoi rapprocher encore d'avantage le public et les acteurs. Ambiance garantie, c'est une atmosphère différente à celle du Mans. Voir les voitures rouler dans un décor aussi verdoyant que les Ardennes belges c'est magique. Beaucoup de personnes ressortaient avec des étoiles dans les yeux de cette parade.

@Blancpain GT Series

La recette de l'ambiance

Prenez une cuillère du magnifique cadre forestier, rajoutez des rondelles de sport automobile avec bruits et odeurs, une goutte de bière et des pincées d'artistes présent pour faire le chaud. Mélangez le tout et vous voilà les bienvenue dans l'ambiance des Total 24 Heures de Spa.

@Blancpain GT Series

On ne présente plus ce groupe de reprise Bruxellois qui a su s’imposer au fil des années et de centaines de concerts comme un des meilleurs de notre beau royaume. The Planes ouvre et chauffe encore plus l'ambiance extérieure. Le public de plus en plus présent se laisse embarquer aux musiques entraînantes. Simon Le Saint reprend la suite du show, alors que le circuit est totalement plongé dans l'obscurité, Synapson rentre en scène. À peine installer que l'ambiance monte d'un cran en attendant Feder. En effet, l'artiste auteur de "Goodbye" ou encore "Lordly" met le feu à la scène. Kid Noize refermera cette soirée parfaite jusqu'au petit matin.

Les courses de support

En effet, le Championnat Européen de  Formule 3 posera également ses valises sur le circuit ce week-end. La Porsche GT3 Cup Challenge Benelux, la Lamborghini Super Trofeo et la Formule Renault Eurocup seront également au programme de la 70ème édition des Total 24 Heures de Spa.

Avec 4 courses de support dont deux de monoplaces, les spectateurs ont pu admirer diverses courses. Malheureusement, un gros accident mettra un terme à la course 2 du Lamborghin Super Trofeo. Le drapeau rouge était présenté suite à l'accident de l'italienne qui tape violemment dans le poste des commissaires. Heureusement, plus de peur que mal, malgré le transport à l'hôpital des infortunés.

Retour sur la course

Après les essais libres, place aux 4 séances qualificatives

4 séances qualificatives dans le but d'une place pour la Super Pole du vendredi soir. Règlement oblige pour les 63 engagés, seulement les 20 meilleurs tenteront d'avoir la pole position. Cependant ce n'est pas que sur un chrono mais bel et bien sur la moyenne des 3 ou 4 séances (en fonction du nombre de pilote).

Après des neutralisations suite à des voitures à l'arrêt sur la piste, les chronos s'améliorent progressivement. Au terme des 4 sessions qualificatives les marques allemandes sont au dessus du lot.

La BMW #34 premières qualifiée pour la Super Pole @Blancpain GT Series

Alors qu'il y a 4 grandes nations représentées par les constructeurs, les voitures allemandes ont réalisé tous les meilleurs temps sur chacune des sessions de qualification.

2'19"155 est le meilleur temps moyens des 4 qualifications, il a été réalisé par les pilotes de la BMW #34, futurs vainqueurs des Total 24 Heures de Spa 2018. Ils partiront les derniers lors de la Super Pole tandis que la 20e meilleure moyenne réalisée par les pilotes de la #99 ouvreront le bal pour deux tours chronométrés.

Retrouvez le résumé des qualifications.

La Super Pole, 2 tours pour tout donner !

Tandis que la BMW #99 du Rowe Racing ouvre la Super Pole, les passages s'enchaînent rapidement. Nicky Catsburg ouvre également le compteur des temps avec un premier essai de 2'20"239. Cependant, il sera moins rapide lors du deuxième tour.

La première pole provisoire revient au français, Côme Ledogar avec un temps de 2’19″512. Maxime Martin récupère la pole avec un temps plus rapide.

L'Aston Martin en pole @Blancpain GT Series

Malgré cela, le temps sera bien vite battu par Dries Vanthoor et l'Audi #1. De ce fait, il sera en pole des Total 24 Heures de Spa. Malheureusement de courte durée puisque du ruban adhésif a été retrouvé par les commissaires sportifs au niveau du système d’admission d’air. Maxime Martin récupérera la pole.

La Super Pole plus détaillée grâce à cet article.

Les Total 24 Heures de Spa, la course

Les premières minutes intenses avec le dépassement de Rene Rast sur l’Aston Martin #62 de Maxime Martin. Avec un changement de leader dès le début de la course.

Alors que les 63 engagés foncent en direction du raidillon, aucun accidents n'est à signaler lors de ces premiers tours de course. Malheureusement dès les deux premières heures de course, des pénalités sont déjà distribuées à certains concurrents. En effet ce sera et restera toujours les mêmes raisons pour les pénalités avec énormément de non-respect des limites de course. Deuxièmement, la vitesse trop excessive dans les stands.

Cependant, le début de course n'est pas la même pour tout le monde avec un abandon de la Mercedes #89.

Retrouvez le résumé du H+2

Tandis que les tours s'enchaînent, les pénalités s'additionnent également. Malheureusement, les Full Course Yellow sont de plus en plus nombreux avec les sorties également de la voiture de sécurité. En effet, les commissaires ont eu du travail ce week-end.

Alors que la nuit tombe sur ce magnifique circuit de Spa. Dorénavant, c'est l'Audi #29 qui est en tête, alors que la course subit de nombreuses péripéties.

@Blancpain GT Series

Jules Gounon est le premier français de cette course, il est à la septième position du général avec Bentley #7. Le classement des français est à retrouver dans tous nos résumés.

Le résumé du H+6 est également disponible

La nuit : une autre course !

On dit que dans toute endurance de 24 heures, la nuit est une autre course, celle des total 24 Heures de Spa 2018 nous en donne l'exemple. Contrairement à ce qu'on aurait pu penser, la nuit à été très agitée. En effet, un gros crash au alentours de 3h00 du matin au raidillon à demandé la présentation du drapeau rouge. En effet, ça peut paraître surprenant mais en raison de la violence du crash, il était de rigueur de neutraliser la course.

Il fallait prévoir le temps d'extraction, d'intervention, de nettoyage et l'évacuation des pilotes. Malheureusement les deux pilotes finiront à l'hôpital en soins intensifs pour de multiples fractures.

Une seconde neutralisation aura lieu plus tard dans la nuit avec le gros crash de la #90, nécessitant le remplacement des rails de sécurité. On constatera une lourde chute de la #911 de Makowiecki et Dumas passant de la 9e à la 34e position.

Pour ne rien louper de la nuit, retrouvez l'article de nuit.

La BMW #34 vers la victoire ?

Alors que les pénalités continuent encore d'être données aux équipes, la BMW #34 est en bonne position pour gagner la course. Full Course Yellow, en cause un très gros crash entre 3 voitures, une Porsche, Audi et Bentley. Malheureusement, les trois abandonneront par la suite.

Retrouvez le résumé du H+22 

La BMW #34 continuera à garder son avance d'une dizaine de seconde, et franchira la ligne en tête de la course. En effet, la marque allemande réalisera également le doublé.

Le podium par catégorie

Pro

@Blancpain GT Series

1er : BMW #34 du Walkenhorst Motorsport (Eng/Blomqvist/Krognes) avec 511 tours.
2e : BMW #99 du Rowe Racing (Sims/Klingmann/Catsburg) +11s
3e : Audi #29 du Montaplast by Land-Motorsport (Van Der Linde/Van Der Linde/Schmidt) +38s

Pro-Am

@Blancpain GT Series

1er : Ferrari #333 du Rinaldi Racing (Keilwitz/Mattschull/Salikhov/Perel) avec 481 tours
2e : Mercedes #42 du Strakka Racing (Buncombe/Leventis/Williamson/Fumanelli) + 2 tours
3e : Mercedes #175 du Sun Energy 1 Team HTP Motorsport (Habul/Schneider/Jäger/Konrad) + 2 tours

Am

@Blancpain GT Series

1er : Lamborghini #77 du Barwell Motorsport (Amstutz/Machitski/Abra/Kujala) avec 473 tours
2e : Lamborghini #9 du Target Racing (di Folco/Costantini/Delhez/Debs) + 5 tours
3e : Ferrari #488 du Rinaldi Racing (Sultanov/Yoon/Boulle/Ehret) + 9 tours

Silver

@Blancpain GT Series

1er : Lamborghini #12 du Ombra Racing (Ling/Frassineti/Monti/Rizzoli) avec 479 tours
2e : Lamborghini #78 du Barwell Motorsport (Beretta/Breukers/Mitchell/Kodric) + 1 tour
3e : Mercedes #6 du Black Falcon (Al Faisal/Haupt/Metzger/Piana) + 2 tours

National

@Speedlover

1er : Porsche #70 Speed Lover (Paque/Paisse/Wilwert/Petit) avec 368 tours
2e : Lamborghini #67 GDL Racing (Haryanto/Josephsohn/Caccia/Bovy) + 4 tours

La mention très bien pour...

Gilles Petit qui finit à la première marche du podium tandis que Tristan Vautier finira à la 6e position du général.

Cependant nous n'oublions pas les autres pilotes français tel que Côme Ledogar, Eric Debard, Franck Perera, Fabien Barthez. Également Nico Jamin, Romain Dumas, Frédéric Makowiecki, Mathieu Vaxivière.

Saintéloc Racing avec Stievenart/Rostan/Gachet, Arno Santamato, Loic Depailler, Romain Monti, Sylvain Debs, Jules Gounon.

@Blancpain GT Series

France Racing décerne également une mention très bien aux bénévoles sans qui la course ne serait pas possible, alors que les conditions caniculaires étaient présentes toute la semaine. De même que pour tous les bénévoles de l'ombre tel que les speakers, la Direction de Course sans qui elle ne pourrait pas avoir lieu.

Nous utilisons les cookies afin d’améliorer l’expérience de nos lecteurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés et stockés sur votre appareil. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir + OK

Google Analytics

_gid _ga _gat Ce site utilise des cookies de Google Analytics. Ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.

Google Adsence

IDE AdSense utilise des cookies afin d'améliorer l'efficacité de la publicité. Il en existe de plusieurs types, avec des applications variées. Ils peuvent permettre, par exemple, d'optimiser la pertinence des annonces, d'améliorer les rapports sur les performances des campagnes et d'éviter la rediffusion d'annonces déjà vues par l'utilisateur.Les cookies eux-mêmes ne contiennent aucune information personnelle.

Alexa Analytics

__auc __asc Ce cookie est utilisé pour collecter des informations sur le comportement du consommateur, qui sont envoyées à Alexa Analytics à titre statistique uniquement.

CloudFlare

_cfduid Notre site Web et notre service utilisent des cookies et d'autres technologies similaires afin de vous fournir un meilleur service et d'améliorer globalement notre site Web. Par exemple, nous pouvons utiliser des cookies pour vous diriger directement vers la partie appropriée de notre site Web, en indiquant que vous êtes un visiteur assidu.