L’écurie suisse Rebellion Racing confirme son retour dans la catégorie reine du WEC, le LMP1. Après une année disputée avec succès en LMP2 et le sacre décroché, les revoilà de retour en catégorie supérieure pour la Super Saison WEC 2018 / 2019.

Ce n’était plus une surprise après que les dernières rumeurs aient évoqué leur retour, désormais c’est officiel Rebellion Racing disputera le WEC en LMP1.

Rebellion Racing de retour en LMP1

L’escadron helvétique sera donc composé de deux prototypes dont on ignore encore le fournisseur du châssis. Si ORECA tient la corde, il faudra patienter encore pour en savoir plus. Les autos seront dévoilées officiellement au public au Salon International de Genève en mars prochain.

Deux pensionnaires resteront sous les couleurs suisses cette année, Bruno Senna et Mathias Beche. Ils se verront accompagnés du vainqueur en LMP2 chez Jackie Chan DC Racing aux 24 Heures du Mans 2017, Thomas Laurent.
L’américain Gustavo Menezes sera aussi retenu par la formation suisse pour ce retour en LMP1. Quant aux derniers sélectionnés, c’est dans le clan Porsche que Rebellion Racing a réalisé ses choix. Ainsi, Neel Jani et André Lotterer pourront continuer leur engagement en endurance en LMP1.

Déclarations des pilotes

Bruno Senna : « Je suis très heureux d’être en LMP1 avec le team REBELLION Racing pour la super saison 2018-2019. Les nombreux changements dans le règlement seront un immense défi à relever, mais nous avons des pilotes et une équipe de qualité pour y faire face. Nous allons nous donner à fond tout au long de cette nouvelle saison ! »

Mathias Beche : « Je suis vraiment heureux de poursuivre dans la famille REBELLION. La super saison s’annonce passionnante et l’équipe a mis ses moyens à la hauteur de ses ambitions en s’entourant des meilleurs. Le challenge d’aller gagner Le Mans est dingue, mais n’est-ce pas ce qui fait le charme du REBELLION Racing ?! Je crois que nous allons vivre l’une des plus folles saison qu’à connue l’équipe et j’ai déjà hâte d’y être. »

Ils restent en LMP1

Neel Jani : « Je suis impatient de revenir là où ma carrière en endurance a commencé il y a 9 ans. REBELLION Racing a joué un grand rôle dans ma carrière et m’a aidé à devenir pilote Porsche. Après la nouvelle de l’arrêt de Porsche en LMP1, il était clair pour moi que je voulais revenir au REBELLION Racing. J’espère que nous pourrons faire un podium au Mans et avec un peu de chance plusieurs podiums cette saison. »

André Lotterer : « Je suis très heureux de rejoindre l’équipe championne REBELLION ! Le projet LMP1 est très excitant et continuer le challenge des 24 Heures du Mans et le championnat FIA WEC est quelque chose que je ne voulais manquer sous aucun prétexte ! Je suis motivé et j’ai hâte de pouvoir commencer la saison avec des gens formidables ! »

Acclimatation nécessaire

Gustavo Menezes : « Je tiens à remercier le team REBELLION Racing et particulièrement Calim Bouhadra et Alexandre Pesci pour leur confiance. J’étais ambassadeur de REBELLION Timepieces cette année et à présent me voilà pilote officiel du team. J’ai passé d’excellents moment avec le Team Signature et maintenant c’est une nouvelle aventure qui commence. J’ai 23 ans et je vais accéder à la top catégorie de l’endurance. C’est une grande opportunité et ça s’annonce incroyable ! »

Thomas Laurent : « Je suis impatient de faire la connaissance de tout le team et des autres pilotes ! Impatient aussi de voir l’auto et de monter dedans pour la première fois ! C’est un rêve qui se réalise de rouler dans un championnat en catégorie LMP1. Je pense que le team va tout faire pour jouer aux avant-postes alors à nous d’être à la hauteur ! Hâte de travailler avec des pilotes expérimentés de nouveau comme j’ai pu le faire cette saison. »