Accord entre Daniel Ricciardo et son ancien manager

Par |2019-10-10T08:24:47+02:00jeudi 10 octobre 2019|Formule 1|

Glenn Beavis, ancien manager de Daniel Ricciardo, a attaqué en juillet dernier le pilote australien. L'affaire a été résolue à l'amiable.

Daniel Ricciardo sera plus serein. Le différend l'opposant à son ancien manager Glenn Beavis s'est conclu par un accord à l'amiable, dont le montant n'a pas été divulgué.

"Daniel Ricciardo et Glenn Beavis ont le plaisir de confirmer qu’ils sont parvenus à un règlement à l’amiable des montants dus à Glenn, mettant ainsi fin à la procédure devant la Haute Cour de Londres'', explique un communiqué.

Un différend à 10 millions de livres

Le différend concerne la commission qu'aurait dû verser Daniel Ricciardo à son manager suite à la signature du contrat avec Renault, dont les termes ont été validés le 2 août 2018, la signature étant intervenue le 7 mars 2019, soit 10 jours avant le début de la saison. Ce contrat, dont le salaire est de 55 millions de dollars pour deux saisons, avec des bonus comme le paiement de la Super Licence, un bonus de performance allant jusqu'à 10 millions de dollars sur une saison ou encore le bonus d'un million pour sa première victoire avec l'équipe d'Enstone, avec le droit de conserver la monoplace (sans moteur, ni boite de vitesses) avec laquelle il aura réussi l'exploit.

Le montant de la commission avoisine les 10 millions de livres, comme le stipule l'accord sur lequel ils se sont mis d'accord le 23 novembre 2014. Cet accord, décidé à cette date et contesté par la suite par Daniel Ricciardo, offre un salaire annuel de 225 000 livres par an et 20% de commission sur les nouveaux contrats. Pour sa défense, le pilote australien cite un email de son manager indiquant une commission de 15% sur ses salaires de pilotes et 20% sur ses contrats de sponsoring.

Rappelons que Glenn Beavis a négocié également trois autres contrats avant l'échéance du contrat avec Daniel Ricciardo, le 31 mars 2019.Deux d'entre eux concernent une place d'ambassadeur. Le premier est pour la société américaine Zero Motorcycles, spécialisée dans les deux roues électriques et le second avec la marque de téléphone Huawei. Le troisième accord concerne la présence du pilote australien dans Drive to Survive, le documentaire Netflix autour de la saison 2018 de F1. Son manager a négocié un droit de représentation de 150 000 dollars pour apparaître dans le documentaire produit par Box2Box Productions, avec également 5% des bénéfices réalisées par la production. Les documents liées à l'affaire ne stipulent pas si ces négociations ont été concluantes.

Nous utilisons les cookies afin d’améliorer l’expérience de nos lecteurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés et stockés sur votre appareil. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir + OK

Google Analytics

_gid _ga _gat Ce site utilise des cookies de Google Analytics. Ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.

Google Adsence

IDE AdSense utilise des cookies afin d'améliorer l'efficacité de la publicité. Il en existe de plusieurs types, avec des applications variées. Ils peuvent permettre, par exemple, d'optimiser la pertinence des annonces, d'améliorer les rapports sur les performances des campagnes et d'éviter la rediffusion d'annonces déjà vues par l'utilisateur. Les cookies eux-mêmes ne contiennent aucune information personnelle.

Alexa Analytics

__auc __asc Ce cookie est utilisé pour collecter des informations sur le comportement du consommateur, qui sont envoyées à Alexa Analytics à titre statistique uniquement.

CloudFlare

_cfduid Notre site Web et notre service utilisent des cookies et d'autres technologies similaires afin de vous fournir un meilleur service et d'améliorer globalement notre site Web. Par exemple, nous pouvons utiliser des cookies pour vous diriger directement vers la partie appropriée de notre site Web, en indiquant que vous êtes un visiteur assidu.