Grand Prix de Chine 2019 : 75e victoire de Lewis Hamilton

Par |2019-04-14T10:18:57+02:00dimanche 14 avril 2019|Formule 1|

Historique ! C'est ce qui devrait retenir l'attention de tous, c'est le 1000e Grand Prix de l'Histoire de la F1. C'est Valtteri Bottas qui a signé la pole position devant Lewis Hamilton.

On pensait les Ferrari imbattables dans l'exercice du tour le plus rapide, et finalement encore une fois, les Mercedes ont inversé la tendance. Et une fois n'est pas coutume, Valtteri Bottas s'est adjugé sa 7e pole position, il est leader du championnat, il continue d'imposer son leadership.

Grand Prix de Chine 2019

Les célébrations ont eu lieu tout au long du week-end pour cette 1000e course, il y avait le premier des quatre Festival F1 programmés et destinés aux fans où les monoplaces sont en démonstration sur un tracé urbain, Renault faisait partie de cet événement. Avant le début de la course, une photo d'ensemble avec tous les anciens pilotes de F1.
Chaque pilote ou chaque écurie célébrant aussi cet anniversaire avec des décorations ou des casques différents de l'accoutumé. Alfa Romeo, présent sur la grille, était là lors du premier Grand Prix, le 13 mai 1950 à Silverstone, avec Giuseppe Farina, ils furent les premiers vainqueurs, Alfa Romeo est également la seule écurie présente lors de ce premier Grand Prix et pour ce 1000e.

FIA - F1 - 1000e Grand Prix

La météo est d'une humeur chinoise à quelques minutes du départ de ce Grand Prix, la température ambiante est de 29°C, la piste affiche un petit 19°C, ça va rajouter du piment à un rendez-vous qui n'en manquait pas...

Après le tour de formation, ce ne sont pas 20 mais 19 monoplaces qui se placent sur la grille, car la Toro Rosso d'Alexander Albon partira depuis la voie des stands, il n'a boulé aucun tour chronométré hier, car il a détruit sa monoplace lors des essais libres du samedi matin. Et dès le tour de formation, Max Verstappen et Robert Kubica se feront piéger avec un tête à queue.

A l'extinction des feux rouges, le départ est donné, c'est un bon envol pour Hamilton qui immédiatemeznt prend le meilleur sur Bottas, et il en est de m^me pour Leclerc face à Vettel. Déjà Verstappen se fait pressant sur Vettel, à l'arrière du peloton il y a eu un contact entre les 2 McLaren et la Toro Rosso de Kvyat.

© F1 - Start

Virtual Safety Car : toutes les monoplaces sont dans un rythme modéré en piste, les commissaires évacuent les débris de carbone de l'incident entre Sainz / Kvyat et Norris. Feu Vert, la course reprend ses droits.
2/56 : Hamilton, Bottas, Leclerc, Vettel, Verstappen, Gasly, Ricciardo, Pérez, Hülkenberg et Grosjean pour le top 10. C'est Albon qui s'empare du meilleur tour en 1'43"535, bien aidé par sa relance suite à la Virtual Safety Car.

Premières chinoiseries

En 1'38"119 et en tête de la course, Lewis Hamilton hausse déjà le rythme et prend 1"4 d'avance sur Bottas, les Mercedes tentent de prendre le large face aux Ferrari. Dans le peloton, Kvyat et Stroll sont à la lutte, mais la Toro Rosso a plus de rythme que la Racing Point.
Au tour 7, Giovinazzi est le premier a stopper pour changer ses gommes Soft (rouge) pour des Medium (jaune). Hamilton en tête prend 3" d'avance sur Bottas, Vettel reste dans la seconde de Leclerc pour activer son DRS, est-ce la bonne stratégie ou détruit-il déjà ses pneus le pilote allemand ?

Les consignes chez Ferrari sont passées, Leclerc se range et laisse passer Vettel, non sans une certaine résignation, observons si les stratèges Ferrari ont eu raison ! Hülkenberg est passé par le stand Renault, ils ont opté pour les pneus Hard (blanc). Le pilote allemand est ressorti néanmoins derrière la Haas de Grosjean qui s'est arrêtée un tour avant.

Sebastian Vettel a parcouru les 10 premiers tours à moins d'une seconde de Leclerc, en ouvrant son DRS à la moindre occasion, et malgré cela, Ferrari a décidé de le laisser passer. Le pilote allemand n'a plus de constance dans ses gommes, en atteste le virage manqué avec un plat au bout de la longue ligne droite et permettant à un Charles Leclerc agacé de revenir sur son coéquipier.

A la radio, au tour 16 on demande à Vettel d'hausser le rythme, la situation tourne au ridicule chez Ferrari. Au tour 17, Red Bull rappelle Max Verstappen pour tenter de passer devant une Ferrari, c'est bien joué de la part de Milton Keynes. Un tour plus tard, Ferrari appelle Sebastian Vettel qui ressort sous le nez de la Red Bull de Max Verstappen, le néerlandais va tenter sa chance sur le pilote de la Ferrari.

Sebastian Vettel récupère le meilleur tour en 1'36"998 qui essaie de se défaire des attaques de Max Verstappen. Au tour 20 Bottas rentre aux stands chez Mercedes. Un tour plus tard, c'est Lewis Hamilton qui observe son arrêt et repart avec les pneus Hard (blanc).

Haas - Romain Grosjean

23/56 : Hamilton, Bottas, Vettel, Verstappen, Leclerc, Gasly, Räikkönen, Ricciardo, Pérez et Grosjean pour le top 10. Bottas s'empare du meilleur tour en 1'36"690. L'écart a fondu en tête de la course, il y avait plus de 5" entre les Mercedes, désormais ce n'est plus que 1"5, Hamilton a fait passer son mécontentement à la radio alors que Bottas améliore encore le meilleur tour en 1'36"558.

Passes d'armes

Chez Ferrari on annonce un plan B pour Charles Leclerc, va-t-on lui mettre des gommes plus tendres ? Les Mercedes ont à nouveau 5" d'écart en tête de la course, Hamilton dans le tour 34 demande à son équipe qui détient le meilleur chrono, c'est son coéquipier Bottas pour l'instant.
A la fin du tour 34, Verstappen stoppe à son tour, le néerlandais opte pour les pneus Medium (jaune). Chez Ferrari, on ne prend (plus) de risques et Vettel doit stopper au tour 35 pour chausser aussi des pneus neufs, les Medium (jaune).

Au tour 36, on fait un double arrêt simultané chez Mercedes, Hamilton et Bottas. En regagnant la piste, la Ferrari de Leclerc est intercalée entre les deux Mercedes. Vettel récupère le meilleur tour en 1'34"836.

40/56 : Hamilton, Bottas, Leclerc, Vettel, Verstappen, Gasly, Ricciardo, Pérez, Räikkönen et Albon pour le top 10. En stratégie décalée, Leclerc a dû céder face à la Mercedes de Bottas.

Au tour 42, Leclerc effectue son dernier arrêt aux stands il accuse 14" de retard sur Max Verstappen en 4e position. Devant Vettel est à 3"7 de Bottas qui a laissé une marge de 7"4 sur son leader Hamilton.

Red Bull - Pierre Gasly

Les 10 derniers tours

Charles Leclerc n'a pas encore réussi à reprendre le meilleur tour en course, Bottas est toujours 7" derrière Hamilton. Vettel accuse 4"5 de retard sur la Mercedes du finlandais et dispose de 11"3 d'avance sur la Red Bull de Verstappen.

Pierre Gasly est quand même relégué à 27" de Charles Leclerc, le pilote Red Bull est en 6e position. La Renault de Ricciardo est également loin du rythme de la Red Bull avec 24"6 de retard, Pérez sur la Racing Point est 1"5, elle pourrait poser des problèmes à la Renault. Räikkönen est 9e en course devant l'étonnant Alex Albon qui récolterait le dernier point en jeu.

Charles Leclerc annonce un problème de passage de rapports sur sa monoplace, décidément le monégasque n'est pas verni avec la fiabilité. Va-t-il pouvoir terminer le Grand Prix ? Lewis Hamilton s'est renseigné auprès de son ingénieur pour savoir quel était le meilleur tour en course.
Romain Grosjean est revenu dans les échappements de la Toro Rosso d'Alex Albon pour le point de la 10e place. Au tour 54, Red Bull rappelle Pierre Gasly pour lui chausser les pneus Soft (rouge) afin que le français puisse aller chercher le meilleur tour en course.

55/56 : Hamilton, Bottas, Vettel, Verstappen, Leclerc, Gasly, Ricciardo, Pérez, Räikkönen et Albon pour le top 10. On donne à la radio le meilleur temps à aller chercher pour Pierre Gasly. Lewis Hamilton entre dans son dernier tour, le pilote britannique va inscrire son 75e succès en carrière.

Le meilleur temps pour Pierre Gasly en 1'34"742 pour le pilote Red Bull alors que Alain Prost agite le drapeau à damier à Lewis Hamilton. Valtteri Bottas accompagnera son coéquipier sur le podium et enfin le premier podium de la saison par Sebastian Vettel, bien aidé par une stratégie plutôt douteuse de la Scuderia Ferrari.

 

Grand Prix de Chine - Shanghai

Grand Prix de Chine - Shanghai

Nous utilisons les cookies afin d’améliorer l’expérience de nos lecteurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés et stockés sur votre appareil. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir + OK

Google Analytics

_gid _ga _gat Ce site utilise des cookies de Google Analytics. Ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.

Google Adsence

IDE AdSense utilise des cookies afin d'améliorer l'efficacité de la publicité. Il en existe de plusieurs types, avec des applications variées. Ils peuvent permettre, par exemple, d'optimiser la pertinence des annonces, d'améliorer les rapports sur les performances des campagnes et d'éviter la rediffusion d'annonces déjà vues par l'utilisateur. Les cookies eux-mêmes ne contiennent aucune information personnelle.

Alexa Analytics

__auc __asc Ce cookie est utilisé pour collecter des informations sur le comportement du consommateur, qui sont envoyées à Alexa Analytics à titre statistique uniquement.

CloudFlare

_cfduid Notre site Web et notre service utilisent des cookies et d'autres technologies similaires afin de vous fournir un meilleur service et d'améliorer globalement notre site Web. Par exemple, nous pouvons utiliser des cookies pour vous diriger directement vers la partie appropriée de notre site Web, en indiquant que vous êtes un visiteur assidu.