Grand Prix de Monaco 2019, EL2 : Hamilton récidive, Mercedes intouchable !

Par |2019-05-23T17:53:37+02:00jeudi 23 mai 2019|Formule 1|

La première séance a permis de voir Lewis Hamilton en haut de la feuille des temps, Max Verstappen n'était pas loin, à 0"059. Mais, est-ce que les Mercedes ont vraiment tout montré lors du premier roulage ?

Pour cette séance de l'après-midi, le temps n'a pas beaucoup évolué depuis ce matin, un ciel couvert, l'air est à 18°C, la piste affiche 34°C. La particularité du Port de Monaco est le fait que les Yachts sont reculés et ne sont plus attenant aux bites d'amarrages pour des raisons de sécurité.

Monaco, EL2

On va voir les Haas souvent en piste cet après-midi puisque la matinée a été amputée pour un problème de fréquences sur les radios embarquées. Les McLaren, Alfa Romeo et les Renault sont rapidement en piste pour accumuler du roulage.
Antonio Giovinazzi se place sous la barre des 1'15 en 1'14"625 mais son coéquipier fera rapidement mieux en 1'13"905. Mais l'italien sur l'Alfa Romeo Racing se montre à nouveau, 1'13"794, c'est la meilleure référence.

Alfa Romeo Racing - Räikkönen

A son tour, Alex Albon sur la Toro Rosso fait parler de lui, les Scuderia de Faenza sont en forme, le thaïlandais signe un temps en 1'13"082. Les Ferrari sont en piste, Leclerc et Vettel à une demi-second des Toro Rosso.
L'allemand passe à l'offensive, 1'12"982 pour la Ferrari alors que le thaïlandais arrive, 1'12"834 ! Charles Leclerc s'intercale entre les deux pilotes, il est second pour l'instant, on attend les premiers chronos des Mercedes.

Le première Mercedes sera celle de Bottas, en 1'12"708, c'est le meilleur temps mais encore à bonne distance de celui inscrit dans la matinée. Dans un tour lancé avec du trafic, Vettel se classe quand même second en 1'12"730. Le finlandais de chez Mercedes augmente encore son rythme, 1'12"315, Hamilton inscrit 1'12"381. A noter que les Mercedes sont en gommes Medium (jaune), les pneus les plus rapides sont les Soft (rouge) utilisés par les Ferrari. En Valtteri Bottas, après avoir relâché son effort, reprend encore le meilleur temps en 1'12"167, immédiatement battu par Lewis Hamilton en 1'11"926.

Red Bull - Pierre Gasly

Il va falloir compter avec les Mercedes pour la pole position, les Red Bull se veulent être les challengers devant les Ferrari, cela semble déjà acquis. Bottas est sur les talons de Lewis Hamilton en 1'11"959, Max Verstappen s'en approche en 1'12"052, Pierre Gasly doit coller à son coéquipier, il tente de la faire mais ne signe que 1'12"439.
Sebastian Vettel déloge les Mercedes en haut de la feuille des temps en 1'11"881 mais avec des pneus Soft (rouge) plus rapides que les Medium des Mercedes (jaune). Il y a près de 13 pilotes qui se tiennent dans la même seconde.

Derrière Vettel et les Mercedes, Verstappen est 4e juste devant l'étonnant Giovinazzi et Charles Leclerc en 7e place. Grosjean, Räikkönen et Gasly ferment le Top 10. Alex Albon continue d'être impressionnant avec son 4e temps en 1'12"031 à quelques millièmes de Lewis Hamilton. En piste, Bottas est repassé devant la Ferrari de Vettel avec les gommes Soft : 1'11"597.

Hamilton est en piste également avec les gommes Soft (rouge), Bottas tombe la référence en 1'11"275, Gasly a repris la tête du clan Red Bull en 1'11"938 devant Albon en 1'12"031 et Verstappen en 1'12"052.
Les Ferrari ne peuvent que constater les dégâts, Hamilton signe un tour en 1'11"245, mais le finlandais améliore encore en 1'11"199 et ce ne sont que les essais libres ! Comment le Grand Prix pourrait leur échappé ?

Ferrari - Charles Leclerc

Chez Red Bull, on pose le pied à terre pour Max Verstappen, un problème sur le moteur est détecté au niveau de l'eau. Une Mercedes reprend le meilleur tour, Lewis Hamilton en 1'11"118, il y a eux... et les autres ! A 30 minutes de la fin de la séance, Mercedes passe le programme en longs relais, la configuration course. Pour Charles Leclerc, quelques ajustements ont été opéré pour lui redonner confiance, le monégasque n'est que 10e temps en 1'12"350.

En revanche, la Ferrari a un bon rythme de course, contrairement à ses tours rapides. Serait-ce suffisant lorsqu'on sait que la qualification est primordiale à Monaco et qu'il est quasiment impossible de doubler en Principauté. Lewis Hamilton récidive avec un Valtteri Bottas qui se positionne en challenger pour la pole position, on ne voit pas quel autre pilote pourrait s'élancer depuis la première ligne.

Nous utilisons les cookies afin d’améliorer l’expérience de nos lecteurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés et stockés sur votre appareil. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir + OK

Google Analytics

_gid _ga _gat Ce site utilise des cookies de Google Analytics. Ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.

Google Adsence

IDE AdSense utilise des cookies afin d'améliorer l'efficacité de la publicité. Il en existe de plusieurs types, avec des applications variées. Ils peuvent permettre, par exemple, d'optimiser la pertinence des annonces, d'améliorer les rapports sur les performances des campagnes et d'éviter la rediffusion d'annonces déjà vues par l'utilisateur.Les cookies eux-mêmes ne contiennent aucune information personnelle.

Alexa Analytics

__auc __asc Ce cookie est utilisé pour collecter des informations sur le comportement du consommateur, qui sont envoyées à Alexa Analytics à titre statistique uniquement.

CloudFlare

_cfduid Notre site Web et notre service utilisent des cookies et d'autres technologies similaires afin de vous fournir un meilleur service et d'améliorer globalement notre site Web. Par exemple, nous pouvons utiliser des cookies pour vous diriger directement vers la partie appropriée de notre site Web, en indiquant que vous êtes un visiteur assidu.