Depuis 1968 et l'apparition de Gold Leaf sur les pontons de la Lotus lors du Grand Prix de Monaco, nombreuses sont les entreprises qui ont apposé leur nom sur les monoplaces. Gulf Oil a rejoint la F1 en 1969.

Gulf Oil voit le jour en 1901 après la découverte de pétrole à Spindletop, au Texas. Les premiers investisseurs de l'entreprise sont liés directement à William Larimer Mellon, membre de la famille détenant la banque Pittsburgh Mellon. La marque fusionne avec Standard Oil of California, appartenant à Chevron Corporation. L'année suivante, la marque renaît après le rachat de Cumberland Farms. Gulf Oil est détenu depuis fin 2015 par ArcLight Capital Partners.

L'histoire de Gulf Oil avec la F1

Gulf Oil est connu aux Etats-Unis, notamment pour ses participations aux 500 Miles d'Indianapolis. Ce n'est que dans les années 60 que la marque s'intéresse aux autres disciplines du sport automobile. L'endurance sera un endroit stratégique pour le pétrolier américain, étant un partenaire de Ford. Ensemble, les deux marques remportent les 24 Heures du Mans 1968, avec la célèbre livrée bleu poudre et orange. Cette livrée emblématique porte les couleurs de la société Wilshire Oil Company acquise peu de temps auparavant et ont été choisis pour refléter le dynamisme de la marque.

24 Heures du Mans 1968

Gulf Oil s'associe également avec Bruce McLaren. Le partenariat prend en compte les différentes activités de l'équipe McLaren, que ce soit en Can-Am, Indycar ou en F1. Dès 1968, la marque s'appose sur les différentes voitures de Bruce McLaren. Mais elle est également présente sur les Brabham lors de la saison 1969. Le partenariat entre Gulf Air et McLaren court jusqu'à la fin de la saison 1972 en Can-Am et jusqu'à la fin de la saison 1973 en F1.

Jack Brabham (Brabham) / Denny Hulme (McLaren)

La marque est de nouveau visible au Mans, avec un partenariat avec Porsche dès 1975 et une nouvelle victoire à l'épreuve Mancelle. Il faut attendre 1994 pour voir à nouveau Gulf Oil en sport automobile et plus particulièrement au Mans. La marque sponsorise la Porsche Spyder K8 de Derek Bell. L'année suivante, le pétrolier américain renoue ses liens avec McLaren en sponsorisant la partie GT de l'équipe jusqu'en 1997.

En 2001, Gulf Air s'affiche sur l'Audi R8 de l'équipe de Stefan Johansson, championne d'ELMS la même année. la marque américaine fera diverses apparitions les saisons suivantes, notamment avec PBR et Zytek avant de signer un partenariat avec Aston Martin Racing. La dernière apparition de la marque a été sur une Porsche 911 de l'équipe Gulf Racing. Dès le Grand Prix de Grande-Bretagne 2020, Gulf Oil sera de nouveau sur les McLaren de Lando Norris et Carlos Sainz Jr.