Kevin Magnussen répond aux « jaloux » de la Haas

2018-03-24T20:34:53+00:00 samedi 24 mars 2018|Formule 1|
  • Kevin Magnussen Haas

Pas très loin derrière l’incroyable performance de Lewis Hamilton, les Haas jubilent. En troisième lignes, les deux monoplaces américaines se payent le luxe de devancer tout le milieu du plateau. Cependant, certains ne sont pas unanimes concernant cette performance. Kévin Magnussen ne semble pas avoir apprécié.

La F1 est de retour depuis quelques jours, et les querelles qui l’accompagnent aussi. Après la pénalité de Daniel Ricciardo, vient les doutes concernant les performances de la Haas. L’écurie américaine a réalisé de très bons chronos lors de la séance de qualification. 1’23’’187 pour Kevin Magnussen et 1’23’’339 pour Romain Grosjean, les catapultant aux cinquième et sixième places sur la grille. Une belle performance, quant on s’attendait plus à une concurrence de la part des Renault et autres McLaren.

Haas, la « réplique » de Ferrari

Impressionnant, si bien que certains ne se sont pas passés de commentaires. Fernando Alonso en fait partie. Le pilote espagnol ne se dit pas surpris par la performance des Haas : « C’est une Ferrari de 2017, qui a déjà gagné ici ».

Haas est effectivement en partenariat avec Ferrari. L’écurie dispose de nombreuses pièces (comme le bloc-moteur italien) pour réaliser sa monoplace. Le directeur de l’écurie américaine, Günther Steiner, l’explique lui-même : « Nous utilisons les pièces de Ferrari comme une base ».

Si cette situation agace Alonso, d’autres sont plus nuancés sur la question. Carlos Sainz justifie cette performance des Haas par des essais de pré-saisons très concluants. Sebastian Vettel quant à lui, estime qu’il était un peu trop tôt pour en juger. « Après de bonnes impressions à Barcelone, ils ont au moins délivré un tour rapide satisfaisant. Je ne vois rien de plus pour le moment », expliquai-il.

« Ils sont emmerdés qu’on soit devant »

Kevin Magnussen n’a pas manqué de se feindre d’un commentaire à l’égard du double Champion du Monde. Le pilote danois s’estime très heureux des performances de sa monoplace. « Il ne faut pas oublier qu’on est la plus petite équipe de la grille », avant d’ajouter « ils sont emmerdés qu’on soit devant. J’ai déjà piloté pour McLaren, et être comparé à nous, ça doit être énervant ».

Romain Grosjean lui aussi s’est exprimé : « Nous faisons notre propre voiture, ce n’est pas juste à l’égard des gens qui travaillent sur la VF-18 ». Enfin, Günther Steiner demande à Alonso de « se renseigner sur ce qu’il émet ». Ambiance électrique donc entre les concurrents, avant même que le premier virage de la saison ne soit négocié. Réponse demain à l’extinction des feux.