La FIA confirme le calendrier F1 2019

2018-10-21T14:12:39+00:00vendredi 12 octobre 2018|Formule 1|
  • calendrier 2019

Aujourd’hui se tenait à Paris le Conseil Mondial du Sport Automobile organisé par la FIA. C’est à cette occasion que plusieurs décisions furent prises, dont la confirmation du calendrier F1 2019.

A une exception près qui demandera une validation par une Autorité Sportive locale (USA), le calendrier 2019 est définitif.

Le calendrier F1 2019

C’est donc une saison 2019 qui contiendra 21 courses comme en 2018. Cela en fera donc à nouveau l’une des saisons les plus longues, avec une chronologie peu ou prou similaire à 2018. Seuls le Mexique et les États-Unis échangent leur place.

17 marsAustralieMelbourne
31 marsBahreinSakhir
14 avrilChineShanghai
28 avrilAzerbaïdjanBakou
12 maiEspagneBarcelone
26 maiMonacoMonaco
9 juinCanadaMontréal
23 juinFranceLe Castellet
30 juinAutricheSpielberg
14 juilletGrande-BretagneSilverstone
28 juilletAllemagneHockenheim
4 aoûtHongrieBudapest
1er septembreBelgiqueSpa
8 septembreItalieMonza
22 septembreSingapourSingapour
29 septembreRussieSotchi
13 octobreJaponSuzuka
27 octobreMexiqueMexico
3 novembreÉtats-UnisAustin *
17 novembreBrésilSão Paulo
1er décembreAbu DhabiYas Marina

*Soumis à l’approbation de l’ASN.

Contrairement à cette saison 2018, il n’y aura pas de triple week-end consécutif. Une volonté née de la part des équipes dont la période estivale fut un calvaire à gérer, en plus de la fatigue des organismes.
La saison débutera plus tôt en 2019 le 17 mars, pour se terminer au mois de décembre, le 1er à Abu Dhabi. Il ne reste plus que les mois de janvier et février sans compétition en F1, on voit déjà les limites d’un calendrier à 21 courses.

D’autres ajustements arrivent comme l’indication d’un signal lumineux affichant le drapeau à damier. Ce dernier sera toujours présenté, mais on imagine que cela a été pensé pour éviter les couacs d’absence de drapeau (le ePrix de Monaco 2015) ou encore un drapeau présenté trop tôt (Grand Prix du Canada 2018).