L’étrange histoire entre Vijay Mallya et William Storey

2018-11-07T01:13:34+00:00mercredi 7 novembre 2018|Formule 1|
  • Force India Rich Energy

Rich Energy, société appartenant à William Storey, a failli racheter Force India, avant que celle-ci n’entre sous contrôle de l’administration. Tout s’est joué à un jour près…

Futur partenaire de Haas, Rich Energy est connu en F1 par son implication dans le dossier Force India. Candidat au rachat de l’équipe bien avant la mise sous administration, William Storey confie que la signature définitive s’est jouée à un jour près !

« Nous cherchions activement à acheter Force India et nous y avons travaillé pendant au moins sept ou huit mois, et nous sommes devenus extrêmement proches. Nous sommes en fait allés signer le contrat d’achat de l’équipe avec Vijay Mallya. C’était la nuit avant le jour où l’équipe est entrée dans l’administration. Et ce qui était intéressant, c’est que les avocats de Mallya lui ont dit de ne pas signer ! Il y a énormément de choses qui se sont passées autour de ça et qui ne nous ont pas ravis, mais c’est ainsi. Je pense que ce que je peux affirmer sans être controversé, qu’une fois entrée dans l’administration, nous aurions perdu », explique-t-il dans une interview accordée à Motorsport Week.

L’équipe a finalement été vendue à un consortium mené par Lawrence Stroll, le père du pilote Williams Lance Stroll. Récemment, Uralkali a décidé d’attaquer FRP Advisory, l’administrateur de l’équipe, pour sa gestion du dossier.