Pierre Gasly au volant de la Toro Rosso lors des prochains Grands Prix

2017-09-26T12:14:38+00:00mardi 26 septembre 2017|Formule 1|
  • pierre-gasly-f1-red-bull

Pierre Gasly, en lice pour le titre en Super Formula, va remplacer Daniil Kvyat lors du Grand Prix de Malaisie, voire plus.

Le pilote français, champion GP2 en 2016, va pouvoir goûter à la F1. Il remplace Daniil Kvyat en Malaisie. Il devrait aussi être au volant de la Toro Rosso au Japon. Concernant le Grand Prix des USA, qui se déroule le même week-end que la manche de Super Formula, rien n’a été décidé.

« Je tiens à remercier tous ceux qui m’ont aidé à avoir cette chance dans ma carrière automobile et plus précisément Red Bull, Helmut Marko et la Scuderia Toro Rosso. C’est une excellente opportunité pour moi », déclare Pierre Gasly. Le pilote français a choisi le numéro 10 comme numéro permanent.

« La Scuderia Toro Rosso a été créée par Red Bull pour amener les jeunes de son programme junior en F1 et c’est ce que nous faisons en donnant à Pierre cette chance. Il a montré qu’il le mérite il a pris le titre GP2 2016 et cette année est très compétitif dans la série Super Formula au Japon. Il a vraiment une chance valable de gagner le titre, car il n’est qu’à un demi-point du leader. Le changement de pilotes nous donne l’occasion de prendre une décision plus éclairée concernant nos choix pour 2018. Pour diverses raisons, certaines d’entre elles en raison de problèmes techniques, mais d’autres fautes, Daniil Kvyat n’a pas vraiment montré son véritable potentiel jusqu’ici cette année, C’est pourquoi nous le remplaçons pour les prochaines courses. Cela nous donnera l’occasion d’évaluer Pierre », explique Franz Tost.

Daniil Kvyat, le yo-yo russe de Red Bull

Le pilote russe est à la peine depuis son retour chez Toro Rosso, lors du Grand Prix d’Espagne l’an passé. Dominé par Carlos Sainz Jr, qui a marqué 48 points cette saison contre 4 pour Daniil Kvyat, ce dernier a pris la place de Sebastian Vettel en 2015. Après une bonne saison, où il finit à la 7e place, son début de saison en 2016, notamment sa prestation en Russie, ont poussé Red Bull à le remplacer par le jeune prometteur Max Verstappen.