Le Circuit of The Americas à Austin au Texas accueille la Formule 1 depuis 6 ans maintenant. Le Grand Prix des États-Unis peut être l’occasion pour le leader du championnat, Lewis Hamilton, de s’emparer de la couronne, tout comme Mercedes.

La première séance d’essais libres a connu la pluie, puis une piste sèche. Outre la domination des Mercedes, avec Lewis Hamilton en haut de la feuille des temps, les Ferrari vont devoir hisser leur niveau de jeu. Red Bull continue son retour au sommet, sans être un prétendant à la pole positon, ils pourraient être des candidats au podium pour la course de dimanche.

Session Q1

Avant de débuter cette séance de qualifications, la température dans l’air est de 30°C. La piste affiche 37°C et le ciel est partiellement couvert. La chaleur règne et il n’y a en revanche pas de risques de pluie.
Les feux passent au vert, c’est Daniil Kvyat qui fera un premier tour d’installation. Les pneus UltraSoft sont privilégiés, à noter qu’ils troquent leur couleur violette pour du rose en soutien à la lutte contre le Cancer du sein.

Lewis Hamilton effectue son premier tour en pneus SuperSoft (rouge). La première référence du pilote russe est de 1’37″865, rapidement battu par Pascal Wehrlein en 1’37″682. Le nouveau pilote Toro Rosso, Brendon Hartley réalise une première boucle en 1’38″129.
Romain Grosjean hisse sa Haas en seconde position provisoire en 1’37″724. Esteban Ocon affiche son nom en haut du classement en 1’35″849, Sebastian Vettell en SuperSoft en 1’36″365. Le premier tour lancé chronométré en SuperSoft de Lewis Hamilton donnera un temps en 1’38″245, l’anglais n’a trouvé aucun point de corde.

Son coéquipier Valtteri Bottas se hisse en tête avec des pneus SuperSoft en 1’35’309. La Ferrari de Kimi Räikkönen est en troisième place en 1’36″314. Carlos Sainz pour ses débuts chez Renault, chaussé de gommes en UltraSoft réalise un tour en 1’36″355 pour le cinquième temps. Daniel Ricciardo place sa Red Bull en troisième position et un tour parcouru en 1’35″991.

Fernando Alonso étonne avec un second chrono en 1’35″712, rapidement effacé par Max Verstappen en 1’34″899. Lewis Hamilton se place un souffle devant la Red Bull en 1’34″822, ça va déjà très vite en Session Q1.
Sebastian Vettel place sa Ferrari à une demi-seconde en 1’35″420, Felipe Massa étonne avec sa Williams en cinquième place en 1’35″603. La McLaren de Fernando Alonso est à moins d’une seconde du meilleur tour.

Il va rester moins de 4 minutes pour les ultimes places parmi les 15 pilotes les plus rapides. La Haas de Magnussen en dernière position est pour l’heure éliminée, comme Brendon Hartley, Marcus Ericsson, Romain Grosjean et Pascal Wehrlein.
Les ultimes boucles réalisées par les pilotes vont nous donner les pilotes éliminés. Romain Grosjean améliore en 14ème position, Kevin Magnussen n’améliore pas suffisamment, Brendon Hartley se hisse en Q2, mais Stoffel Vandoorne améliore en 13ème place, et relègue le néo-zélandais dans la zone des éliminés.

Les éliminés sont : Kevin Magnussen, Pascal Wehrlein, Brendon Hartley, Lance Stroll et Marcus Ericsson.

© Twitter F1 – Session Q1

Session Q2

Lewis Hamilton entre en piste dès le passage des feux au vert. Les pneus UltraSoft officiant dans le tour le plus rapide seront utilisés pour le départ de la course. D’où la nécessite de faire le tour le plus propre possible et de ne pas dégrader le capital d’adhérence des gommes Pirelli.
La première référence de Lewis Hamitlon sera un temps de 1’33″560, un nouveau record de la piste. Valtteri Bottas est en seconde position en 1’33″793. Les pilotes Red Bull n’ont pas les mêmes gommes, Ultra Soft pour Ricciardo contre les SuperSoft pour Verstappen. L’australien réalise un tour en 1’34″495, le néerlandais coupera la ligne en 1’34″716. Esteban Ocon dans sa Force India réalise le sixième chrono en 1’35″216.

Sebastian Vettel hisse la Ferrari en troisième position loin des Mercedes en 1’34″389. Kimi Räikkönen son coéquipier est en 1’34″543. Carlos Sainz figure encore dans le Top 10, synonyme d’une qualification en Q3, son temps est de 1’35″396. Il est immédiatement menacé par la Williams de Felipe Massa et la McLaren de Fernando Alonso.

Il reste déjà 5 minutes dans cette séance. Renault n’a pas relancé en piste Nico Hülkenberg qui subira des pénalités sur la grille de départ. Les ultimes boucles afin de décider quels seront les 10 pilotes conviés à la séance Q3.
Daniil Kvyat échoue dans sa dernière tentative en 1’35″529, Romain Grosjean en 1’35″870. Fernando Alonso est 7ème en 1’35″046. Esteban Ocon en 1’35″113, mais Pérez améliore en 1’34″789. Carlos Sainz est en 1’34″899. Lewis Hamlilton a amélioré le record de la piste en 1’33″437.

Les éliminés sont : Nico Hülkenberg, Romain Grosjean, Stoffel Vandoorne, Daniil Kvyat, et Felipa Massa.

© Twitter F1 – Session Q2

Session Q3

La session où les chronos seront les plus vite, nous allons voir un nouveau record du tour, certainement ! La pleine puissance pour les cartographies moteurs pour Mercedes et Ferrari qui en disposent. Lewis Hamilton début son tour rapide. Il réalise un tour du tracé du CoTA en 1’33″018. De son coté, Valtteri Bottas termine son tour en 1’33″568. Esteban Ocon réalise la première référence en 1’34″743.

Max Verstappen boucle son tour en 1’33″867, il devance Daniel Ricciardo qui a effectué un tour en 1’34″130. La Ferrari de Kimi Räikkönen est en troisième place provisoire en 1’33″852 et se place Sebastian Vettel qui a réalise son tour en 1’33″867.
Fernando Alonso place sa McLaren provisoirement devant une Force India, celle de Sergio Pérez. L’espagnol a effectué un tour en 1’35″126 contre 1’35″167 pour le mexicain.

Il reste moins de 3 minutes au chronomètre, nous allons connaître les pilotes les plus rapide et bientôt la grille de départ. Sebastian Vettel s’élance le premier pour son ultime tentative, l’allemand va couper la ligne en 1’33″347, trop court pour la pole position.
Daniel Ricciardo en termine de son tour rapide en 1’33″577. Max Verstappen fait un chrono de 1’33″658 et Kimi Räikkönen ne peut faire mieux que 1’33″577. Lewis Hamilton et Valtteri Bottas n’ont pas amélioré, il y aura une Mercedes et une Ferrari en première ligne.

© Twitter F1 – Session Q3