C’est parti pour la saison 2021, toutes les équipes et les pilotes sont heureux de se retrouver sur le circuit de Barcelone en marge du Grand Prix de F1.

Tout est encore frais pour l’ensemble du paddock. En effet, sur ce même circuit il y a deux semaines se déroulaient les derniers essais hivernaux préparatifs de la saison FIA F3. Lors de ces trois journées, Victor Martins (MP Motorsport) s’était montré le plus rapide, de quoi nourrir des ambitions pour ces trois courses. Car oui, la nouveauté du week-end est l’adoption du nouveau format, à l’image de celui de la FIA F2. Trois courses, une occasion de plus pour marquer des points précieux.

La séance qualificative du vendredi donnera l’ordre de départ de la Course 3 du dimanche matin. La grille de départ de la course 1 sera l’ordre inversé des 12 premiers de la séance qualificative. La grille de la Course 2 sera l’ordre inversé de l’arrivée de la Course 1. Un format plutôt convaincant lors du week-end FIA F2 à Bahrein.

Lors des essais libres, Dennis Hauger (Prema) s’est illustré en réalisant le tour le plus rapide de la matinée. Une matinée marquée par le drapeau rouge provoqué par l’immobilisation de Jonny Edgar (Carlin). Le norvégien devance Victor Martins et Frederik Vesti (ART). Clément Novalak (Trident) a réalisé le 6e temps, Reshad de Gerus (Charouz) le 26e temps et Pierre-Louis Chovet (Jenzer) le 29e chrono.

Le pilote Prema réitère lors de la séance qualificative en prenant le meilleur temps d’un cheveux face à Jack Doohan (Trident). Victor Martins prend la 3e place dans les derniers instants de cette qualification. Clément Novalak est à la 7e place, Reshad de Gerus et Pierre-Louis Chovet 28e et 29e.

Alex Smolyar vainqueur sous safety car

Jonny Edgar (Carlin) part de la pole position pour cette première course. Il devance sur la grille Alex Smolyar (ART) et Caio Collet (MP Motorsport). Clément Novalak est 6e, Victor Martins 10e, Reshad de Gerus 28e et Pierre-Louis Chovet 29e .

Ido Cohen (Carlin) est à l’arrêt avant de se mettre en grille pour le départ de la course. Un nouveau tour de formation doit donc être effectué. Le pilote israélien devait s’élancer de la 26e position. Excellent départ du poleman qui conserve l’avantage. Il en va de même pour Clément Novalak qui est désormais 4. A la fin du premier tour, Jonny Edgar mène devant Alex Smolyar, Caio Collet, Clément Novalak, Logan Sargeant (Charouz), David Schumacher (Trident), Frederik Vesti (ART), Olli Caldwell (Prema), Victor Martins et Matteo Nannini (HWA) 10e .

Alex Smolyar ne perd pas de temps et attaque au 4e tour pour prendre la tête de la course. Plus loin Ollic Caldwell se fait passer par Frederik Vesti pour le gain de la 7e place. La lutte en tête est loin d’être fini, Jonny Edgar tente de reprendre son bien mais pour l’instant sans succès pour le pilote Carlin.

La bataille est serrée pour la 6 e place entre David Schumacher, Frederik Vesti, Victor Martins et Olli Caldwell. Le français dégringole à la 10e place au 7e tour de cette course. Dennis Hauger en profite pour remonter dans le peloton, le pilote est désormais à la 9e place. Au 8e tour, Olli Caldwell trouve l’ouverture sur David Schumacher et prend la 6e place. Frederik Vesti tente l’ouverture sur l’allemand à son tour mais sans réussite.

Au tour 10, Caio Collet passe Jonny Edgar mais le poleman ne se laisse pas faire et reprend son bien. Clément Novolak profite du passage sur la partie sale de la piste de Caio Collet pour prendre la dernière place du podium. Frederik Vesti passe David Schumacher et prend la 7e place. Dennis Hauger en fait de même quelques virages plus loin et prend la 8e place.

Ca se resserre en tête derrière le leader. Les 4 pilotes suivant se tiennent en quelques secondes. Au tour 14, Arthur Leclerc (Prema) passe aux stands pour une crevaison. Clément Novalak prend la 2 e place, laissant Jonny Edgar aux mains de Caio Collet et Logan Sargeant. Caio Collet passe Jonny Edgar au 15e tour. A 5 tours de la fin, Alex Smolyar mène devant Clément Novalak, Caio Collet, Jonny Edgar, Logan Sargeant, Olli Caldwell, Frederik Vesti, Dennis Hauger, Victor Martins, Matteo Nannini, David Schumacher et Enzo Fittipaldi 12.

Logan Sargeant passe à tour Jonny Edgar et prend la 4e place provisoire. Dennis Hauger tente une attaque sur Frederik Vesti au 19e tour, sans succès. Oliver Rasmussen (HWA) est dans les graviers, la voiture de sécurité entre en piste. La course se termine sous le régime de la voiture de sécurité. Alex Smolyar remporte cette course devant Clément Novalak et Caio Collet. Suivent Logan Sargeant, Jonny Edgar, Olli Caldwell, Frederik Vesti, Dennis Hauger, Victor Martins, Matteo Nannini, David Schumacher et Enzo Fittipaldi 12. Reshad de Gerus termine à la 20e place, Pierre-Louis Chovet est 24e.

Alexander Smolyar, Clement Novolak & Caio Collet Barcelone Race 1 podium FIA F3 2021

Course à rebondissements remportée par Olli Caldwell

Enzo Fittipaldi part donc de la pole position sur cette Course 2. Il devance sur la grille David Schumacher et Matteo Nannini. Victor Martins est 4e sur la grille, Clément Novalak est 11e, Reshad de Gerus part de la 20e position et Pierre-Louis Chovet de la 24 e place.

Bon départ du poleman qui conserve le leadership. Mais plus loin dans le peloton, accrochage entre Logan Sargeant et Alex Smolyar. Clément Novalak touche le pneu arrière droit d’Alex Smolyar provoquant une crevaison pour le vainqueur de la première course. C’est l’abandon pour les deux pilotes, et cela entraine l’entrée en piste de la voiture de sécurité.

Enzo Fittipaldi mène donc devant David Schumacher, Matteo Nannini, Victor Martins, Dennis Hauger, Olli Caldwell, Frederik Vesti, Jonny Edgar, Clément Novalak et Ayumu Iwasa (Hitech). Relance à la fin du 4e tour, Dennis Hauger attaque Victor Martins tandis que David Schumacher se montre plus que pressant sur Enzo Fittipaldi.

Clément Novalak passe Ayumu Iwasa et prend la 10 e position. Puis le français passe à la 9e position. Victor Martins est sous la pression de Dennis Hauger. Le poleman de la Course 3 est, une fois de plus, très rapide est solide. Le français maintient son avantage mais il est clairement sous pression. Une pression qui lui fait faire une petite erreur, permettant à Dennis Hauger puis Olli Caldwell, de le passer.

Au 12e tour, changement de leader. David Schumacher passe Enzo Fittipaldi et prend la tête. Derrière, Dennis Hauger continue sa remontée et met la pression sur Matteo Nannini. Clément Novalak passe Jonny Edgar et prend la 8e place.

Enzo Fittipaldi n’a pas abandonné ses espoirs de victoire. Le brésilien revient dans les rétro de l’allemand et tente une attaque au 14e tour de la course. Mais David Schumacher tient bon. Le tour suivant, alors que les pilotes se battent pour la tête, ils se touchent. C’est l’abandon pour l’allemand. La voiture de sécurité entre en piste. Matteo Nannini mène désormais cette course devant Dennis Hauger et Enzo Fittipaldi. Suivent Olli Caldwell, Victor Martins, Frederik Vesti, Clément Novalak et Caio Ciollet 8. Reshad de Gerus est 16e tandis que Pierre-Louis Chovet est 17e . Sous le régime de la voiture de sécurité, Enzo Fittipaldi abandonne.

Retour à la course à la fin du 17e tour. Dennis Hauger attaque pour la tête, mais sans succès. Au 21 tour, Dennis Hauger attaque Matteo Nannini, mais ce dernier part en tête à queue et Dennis Hauger percute le pilote, les deux pilotes perdent la tête de la course qui revient à Olli Caldwell, devant Victor Martins et Frederik Vesti. Victor Martins attaque pour la tête mais ne parvient pas à passer.

Olli Caldwell remporte cette Course 2 devant Victor Martins et Frederik Vesti. Ils devancent Clément Novalak, Caio Collet, Jonny Edgar, Ayumu Iwasa, Jack Doohan (Trident), Jak Crawford (Hitech) et Juan-Manuel Correa 10e. Reshad de Gerus est 14e, juste devant Piere-Louis Chovet.

Ollie Caldwell, Victor Martins & Frederik Vesti Barcelone race 2 podium FIA F3 2021

Dennis Hauger tout en maîtrise

Dennis Hauger, pénalisé après la Course 2 en raison de sa collision en fin de course, part en pole position de cette dernière course du meeting. Il devance Jack Doohan et Victor Martins. Jack Doohan et Victor Martins prennent un meilleur départ que le poleman. Dennis Hauger garde la tête au premier virage devançant le français et Matteo Nannini.

A la fin du premier tour, suivent Jack Doohan, Olli Caldwell, Logan Sargeant, Clement Novalak, Frederik Vesti, Caio Collet et David Schumacher 10e. Le leader de la course s’envole, Matteo Nannini prend la 2e place après une erreur du français. Victor Martins se retrouve désormais sous la menace de Jack Doohan. Arthur Leclerc (Prema) remonte progressivement dans le peloton pour espérer marquer des points dans cette course 3.

Au 9e tour, Jack Doohan tente une attaque sur Victor Martins. Le français tombe du podium provisoire au profit de l’australien. Ce dernier passe ensuite Matteo Nannini et prend la 2e place provisoire.

Victor Martins est sous la pression d’Olli Caldwell mais avec 5 tours restant, aucune attaque ne se dessine. Mais au 18e tour, une seule attaque aura suffit pour passer Victor Martins. Le français est désormais en 5e position, Olli Caldwell récupère la 4e place. Clément Novalak se montre pressant dans les rétro de Logan Sargeant pour le gain de la 6e place. Le français passe à la fin du 20e tour, et prend le meilleur sur Logan Sargeant après une erreur de ce dernier. Frederik Vesti en profite pour passer l’américain. Caio Collet suit la tendance quelques virages plus loin tandis que la bataille franco-française prend place. Victor Martins défend sa 5e place face à Clément Novalak.

Dennis Hauger remporte cette coure devant Jack Doohan et Matteo Nannini. Suivent Olli Caldwell, Victor Martins, Clément Novalak, Frederik Vesti, Caio Collet, Logan Sargeant et Roman Stanek (Hitech) 10e. Reshad de Gerus est 23e, juste devant Pierre-Louis Chovet.

Dennis Hauger, Jack Doohan & Matteo Nannini podium race 3 barcelone 2021 FIA F3