E-Prix de Hong Kong : Vandoorne en pole du 50ème E-Prix de l'histoire

Par |2019-03-10T07:07:53+01:00dimanche 10 mars 2019|Formule E|

Stoffel Vandoorne, débutant en Formule E, a signé la première pole de sa carrière dans la discipline. Le belge a commencé par signer le meilleur temps des phases de groupes avant de récidiver en Super Pole. Pour sa première saison en monoplace électrique, Vandoorne a dominé une piste détrempée.

E-Prix pluvieux, E-Prix heureux ?

La cinquantième séance de qualifications de l'histoire de la Formule E a en effet débuté sur une piste mouillée. De nombreuses flaques d'eau parsèment le circuit alors que le premier groupe entre en action. Jérôme d'Ambrosio et son coéquipier Pascal Wehrlein (Mahindra), Antonio Felix Da Costa (BMW), Sam Bird (Virgin) et Lucas di Grassi (Audi) jouent aux éclaireurs pour le reste du plateau.

Si les pilotes maîtrisent assez aisément leur bolide durant leur tour à 200kW, le tour à pleine puissance se montre quant à lui plus piégeur. Les voitures louvoient énormément à chaque accélération. Di Grassi se montre le plus rapide en 1:12.321. Le brésilien devance Bird, Da Costa et les deux Mahindra. Les écarts sont déjà impressionnants. Bird et Da Costa sont séparés de plus d'1,8s.

Evans hérite de la tache ingrate de nettoyer la piste. Le groupe 2 a en effet eu le loisir d'observer les premières voitures effectuer leurs tours, et de repérer les zones les plus glissantes du circuit. La caméra embarquée de la Jaguar montre d'ailleurs d'impressionnantes giclées d'eau s'envoler dans les airs.

Il est difficile de dire si le pilote néo-zélandais a été gêné par la Techeetah d'André Lotterer. Ce qui est certain, c'est que l'écart entre les deux pilotes a fondu comme neige au Soleil dans les deux derniers virages, et que cela a sans aucun doute perturbé Evans d'un point de vue psychologique. Edoardo Mortara (Venturi) prend le meilleur tour en 1:12.156. Lotterer est 2ème.

Du côté de Jean-Eric Vergne (Techeetah), on a bien fait ses devoirs en analysant le tour de la pole position de l'année dernière. C'est donc logiquement que le français a tenté de passer la ligne d'arrivée en marche arrière. Le résultat est malheureusement bien différent cette fois-ci, puisque la Techeetah vient écraser sa roue arrière droite dans le mur et provoque un drapeau rouge. Le champion en titre signe malgré tout le 6ème temps provisoire.

Deux derniers groupes surprenants

Le troisième groupe de ces qualifications comprend Oliver Turvey (NIO), Felipe Massa (Venturi), Alexander Sims (BMW), Daniel Abt (Audi) et les deux Nissan d'Oliver Rowland et Sébastien Buemi. Massa est le premier à prendre la piste. Au même instant, son coéquipier est placé sous enquête des commissaires pour avoir rallié les stands à une vitesse excessive sous régime de drapeau rouge.

Massa signe un premier secteur acceptable, mais un deuxième secteur excellent. Le brésilien prend la 5ème place provisoire. C'est Rowland qui se montre le plus impressionnant en prenant la pole provisoire, 0,016s devant Mortara. Sébastien Buemi est battu, il est 6ème. Abt est 9ème devant Turvey, 10ème.

Il est toujours très difficile d'évaluer le niveau d'adhérence de la piste, qui reste détrempée. Le dernier secteur est particulièrement humide. Gary Paffett (HWA) ouvre la dernière partie de la phase de groupes. Les secteurs de l'anglais s'allument en violet, c'est le meilleur tour. Son coéquipier Stoffel Vandoorne l'imite immédiatement et bat le temps de référence de plus d'une demi seconde.

Les deux HWA sont désormais assurées de participer à la Super Pole. Les autres pilotes sont bien plus discrets dans ce dernier quart de séance. Tom Dillmann (NIO) est 11ème, José-Maria Lopez (Dragon) est 14ème devant Nelson Piquet Jr (Jaguar) et Felipe Nasr (Dragon). La direction de course profite de cette fin de phase de groupes pour signaler que le meilleur tour de Jean-Eric Vergne a été annulé pour avoir provoqué le drapeau rouge. Seul son premier tour à 200kW est conservé, ce qui place le français à la 18ème place.

Les outsiders chassent la pole

Si les quatre premiers E-Prix de la saison n'ont pas permis d'établir une véritable hiérarchie entre les équipes de pointe, il paraissait cependant clair que Venturi ou HWA ne faisaient pas figure de favoris. Ce sont pourtant ces deux équipes qui se retrouvent au centre de l'attention en ce début de Super Pole.

La pluie, qui a refait une brève apparition, force la Safety Car à effectuer quelques tours de reconnaissance avant le début de la séance. On s'attend à des chronos légèrement moins bons que précédemment. Di Grassi entre en piste pour son unique tour rapide.

Le brésilien effectue un bon passage dans le premier virage mais se loupe au deuxième. S'il parvient à rattraper son Audi avant d'arriver dans l'échappatoire, il perd plus d'une seconde dans la manoeuvre. Le champion 2016-2017 partira 6ème si aucun autre pilote ne commet d'erreur. André Lotterer entre en piste à son tour et prend logiquement le meilleur temps provisoire en 1:12.868.

Toujours placé sous enquête, Edoardo Mortara prend la piste en espérant ne pas être disqualifié des phases de groupes. Le suisse montre un pilotage soigné qui lui permet de battre Lotterer d'une demi seconde. Mais Rowland récidive. Le pilote Nissan bat à nouveau la Venturi en signant un impressionnant 1:11.903. Le débutant, un peu discret en début de saison, se distingue depuis Mexico.

Vient le tour de la première HWA, celle de Paffett. Le double champion de DTM manque de perdre totalement le contrôle de sa voiture au premier freinage. Il parvient à passer le premier virage mais ses espoirs de pole position s'envolent déjà. Paffett signe le 4ème temps de cette Super Pole.

En tant que meilleur chrono de la première partie de session, Vandoorne ferme la marche. Le belge prend la trajectoire extérieure dans le premier virage, ce qui lui permet d'accélérer plus tôt et plus fort au début de la plus longue ligne droite du circuit. Loin d'assurer son avance, l'ancien pilote McLaren en F1 continue d'attaquer et signe un 1:11.580. Incroyable performance du débutant qui signe sa première pole position dans la discipline après des débuts très compliqués.

Vandoorne devancera donc Rowland, Mortara, Lotterer, Paffett, Di Grassi, Bird, Buemi, Massa et Frijns sur la grille de départ. La course débutera à 9h.

ABB Formula E, Hong Kong qualifications

Nous utilisons les cookies afin d’améliorer l’expérience de nos lecteurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés et stockés sur votre appareil. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir + OK

Google Analytics

_gid _ga _gat Ce site utilise des cookies de Google Analytics. Ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.

Google Adsence

IDE AdSense utilise des cookies afin d'améliorer l'efficacité de la publicité. Il en existe de plusieurs types, avec des applications variées. Ils peuvent permettre, par exemple, d'optimiser la pertinence des annonces, d'améliorer les rapports sur les performances des campagnes et d'éviter la rediffusion d'annonces déjà vues par l'utilisateur.Les cookies eux-mêmes ne contiennent aucune information personnelle.

Alexa Analytics

__auc __asc Ce cookie est utilisé pour collecter des informations sur le comportement du consommateur, qui sont envoyées à Alexa Analytics à titre statistique uniquement.

CloudFlare

_cfduid Notre site Web et notre service utilisent des cookies et d'autres technologies similaires afin de vous fournir un meilleur service et d'améliorer globalement notre site Web. Par exemple, nous pouvons utiliser des cookies pour vous diriger directement vers la partie appropriée de notre site Web, en indiquant que vous êtes un visiteur assidu.