Eurocup 2.0, Lando Norris un champion en pleine ascension

2016-09-27T06:52:07+00:00mardi 27 septembre 2016|Eurocup Formula Renault|
  • Lando Norris Eurocup 2016 Castellet

Lando Norris est un de ces jeunes pilotes plein de promesses. Il ne cesse de grimper vers les sommets du sport automobile et devient l’un des pilotes anglais les plus regardés et suivis. Le moment de se pencher sur ce prodige, potentiel pilote de Formule 1 ?

Un parcours tous azimuts

Le jeune anglais démarre le Karting en compétition en 2010, il a alors 11 ans. Très vite, il enchaîne les titres et devient le plus jeune Champion du Monde de Karting à 14 ans, en 2014. Un coup de volant qui lui ouvre les portes de la monoplace.

Boulimique de la compétition, il participe à 4 championnats en 2015. Il remporte le titre en MSA Formula avec l’équipe Carlin. Il termine 8e et 11e des championnats allemand et italien de Formule 4 aux cotés de l’équipe Mücke Motorsport. Enfin, il sera 5e du BRDC Formula 4 Autumn Trophy avec HHC Motorsport.

Sa boulimie ne s’arrête pas en 2015 puisqu’il recommence le cumul en 2016, avec encore 4 championnats différents.

Une saison 2016 presque parfaite

Toyota Racing Series, BRDC British Formula 3, Eurocup Formule Renault 2.0 et Formule Renault 2.0 NEC, le jeune anglais parcourt l’Europe et le Monde pour acquérir expériences et victoires.

Ce week-end, lors du meeting de Spa Francorchamps, il devient le champion 2016 de l’Eurocup 2.0. avec l’équipe Josef Kaufmann. Il s’agit de son deuxième titre de la saison après avoir remporté les Toyota Series en début d’année. Un troisième titre est à sa portée en Formule Renault 2.0 NEC.

En effet, il est l’actuel leader du championnat. Il ne reste qu’un dernier meeting, soit trois courses sur le circuit d’Hockenheim les 1er et 2 octobre prochain. Avec 255 points et 38 points d’avance sur Max Defourny, Lando Norris peut accrocher le troisième titre de sa saison. Avec déjà 6 victoires cette saison, il est évidemment le grand favori.

Seule « ombre » au tableau, sa 8e place au championnat BRDC Formule 3. Mais Lando Norris n’a participé qu’à la moitié des meetings cette saison. Juste de quoi préparer sa transition vers Formule 3 en 2017. Dans cette optique, le champion anglais souhaiterait participer également au Grand Prix de Macao.

2017, la FIA F3 et ensuite ?

Le jeune pilote de 16 ans vise clairement la Formule 3 pour la saison prochaine. La grande question reste celle de l’équipe. Déjà en lien avec l’équipe Carlin, le pilote pourrait poursuivre l’aventure avec l’équipe espagnole. A moins que d’autres équipes ne soient intéressées par l’anglais.

Et pourquoi pas Prema ? L’équipe italienne va sans doute voir son pilote vedette, Lance Stroll, partir vers la Formule 1. Cela laisse la porte ouverte à un autre prodige du volant. Une, voire deux saisons en FIA F3 et le pilote anglais pourrait ensuite poursuivre son apprentissage vers le GP2.

Mais son parcours pourrait aussi dépendre de ses soutiens financiers et sportifs. L’anglais impressionne par son talent et sa réussite, mais l’ascension dans le sport auto est bien plus complexe. Une filière jeune talent serait une bonne option pour l’anglais. C’est le bon moment pour intégrer la Red Bull Junior team. De même, les arrivées de Stoffel Vandoorne et Esteban Ocon libèrent également la filière Mercedes. Ces deux options seraient intéressantes dans l’optique d’une préparation idéale à la F1.

A moins que l’anglais ne fasse le choix de l’indépendance. Lando Norris est soutenu par ADD Motorsport, qui encadre et aide les jeunes pilotes anglais. Mais il peut surtout compter sur l’aide de son père, dont la fortune est estimée à 207 millions de livres en 2016 (soit plus de 237 millions d’euros).