Piastri et Lorenzo s'imposent en Formule Renault Eurocup à Spa-Francorchamps

Par |2019-07-29T06:29:08+02:00dimanche 28 juillet 2019|Eurocup Formula Renault|

Pour la reprise de la Formule Renault Eurocup, les pilotes sont sur le célèbre circuit belge de Spa-Francorchamps, où se déroule également les 24 Heures de Spa en Blancpain

Double vainqueur au Circuit Paul Ricard le mois passé, Lorenzo Colombo dominait la première session d’essais officiels en 2’19’’574 avant que le mercure ne frôle les 40°C. Dans ces conditions de plus en plus chaudes, les rookies Kush Maini (M2 Competition) et Patrik Pasma (Arden Motorsport) le relayaient au sommet sans parvenir à battre son temps.

Les débats se montraient tout aussi ouverts lors des deux séances d’essais collectifs. Oscar Piastri (R-ace GP) menait la première, prématurément interrompue pour évacuer la voiture de Sebastián Fernández (Arden Motorsport), avant que Lorenzo Colombo n’abaisse sa propre référence dans l’ultime séance. Ses efforts étaient toutefois insuffisants face à ceux de son équipier Victor Martins, finalement le plus rapide en 2’19’’283.

Victor Martins en pole, Oscar Piastri s'impose

Après une première qualification disputée dans des conditions mixtes la veille, le soleil était de retour ce vendredi matin. Les temps descendaient rapidement dans la première partie de séance jusqu’à ce qu’Alessio Deledda (Global Racing Service) ne provoque un drapeau rouge en partant à la faute. D’une durée de six minutes, le sprint final voyait Victor Martins souffler la pole position à Sebastián Fernández sous le damier pour 15/1000e de seconde. Derrière eux, on retrouvait Oscar Piastri, Lorenzo Colombo (MP Motorsport), Xavier Lloveras (Global Racing Service) et le rookie le mieux placé, Brad Benavides (FA Racing by Drivex).

À l’extinction des feux, Victor Martins effectuait un envol parfait pour conserver la première position tandis que Sebastián Fernández chutait au septième rang. Plus loin, Leonardo Lorandi (JD Motorsport) restait bloqué sur la grille avant de pouvoir engager le premier rapport. Oscar Piastri tirait son épingle du jeu de ce départ animé pour se placer dans le sillage du Français et le dépasser aux Combes dès le premier tour.

Une fois aux commandes, l’Australien s’échappait avec le Français pour distancer Lorenzo Colombo et Patrik Pasma (Arden Motorsport), qui profitaient des nombreuses batailles dans le peloton. Petr Ptáček (Bhaitech Racing) prenait d’abord le dessus sur Xavier Lloveras avant que les deux hommes ne s’inclinent face à Sebastián Fernández lancé dans une folle remontée.

Au huitième tour, les écarts étaient réduits à néant pour évacuer la monoplace de Callan O’Keeffe (FA Racing by Drivex). Les débats reprenaient une boucle plus tard et la relance permettait à Sebastián Fernández de ravir la quatrième place de son équipier Patrik Pasma.

En tête, Oscar Piastri contrôlait ses adversaires et s’imposait devant Victor Martins. Le podium était complété par Sebastián Fernández, auteur d’un dépassement sur Lorenzo Colombo dans l’avant-dernier tour. Onzième sur la grille, Kush Maini arrachait le Trophée Hankook des mains de Patrik Pasma dans le dernier virage. On retrouvait ensuite deux autres rookies, Petr Ptáček et Caio Collet (R-ace GP), tandis qu’Alexander Smolyar (R-ace GP) et Xavier Lloveras s’offraient les derniers points en jeu.

Lorenzo Colombo remporte une course folle !

Le jeudi après-midi, les concurrents retrouvaient la piste pour déterminer la grille de la course 2. Si Caio Collet était le premier à signer un tour lancé, ses adversaires rentraient immédiatement pour chausser des pneus pluie Hankook plus adaptés aux secteurs 2 et 3 détrempés après une courte averse. Son équipier Oscar Piastri lui ravissait la tête avant que les temps ne s’améliorent à chaque passage avec le retour du soleil. Victor Martins semblait avoir pris un avantage décisif, mais Leonardo Lorandi lui soufflait la pole position en 2’30’’257. Lorenzo Colombo se classait troisième rang devant Federico Malvestiti (Bhaitech Racing) et Frank Bird (Fortec Motorsports), eux-mêmes suivis de Caio Collet, Amaury Cordeel (MP Motorsport) et Oscar Piastri. Deuxième du classement général, Alexander Smolyar (R-ace GP) n’obtenait que la vingt-et-unième place.

Sous un ciel menaçant, Leonardo Lorandi conservait les commandes au départ face à Victor Martins alors que Lorenzo Colombo glissait derrière Federico Malvestiti avant de reprendre son bien sous les yeux de Caio Collet et d’Oscar Piastri. Le début de course était animé par de nombreuses bagarres dans le peloton et la spectaculaire remontée d’Alexander Smolyar (R-ace GP), parti dernier et déjà dans le top dix au terme du troisième tour.

Les choses évoluaient également vite en tête. Après avoir surpris Victor Martins aux Combes une boucle plus tôt, Lorenzo Colombo s’emparait au même endroit de la première place aux dépens de Leonardo Lorandi au quatrième tour. L’Italien s’échappait rapidement tandis que Leonardo Lorandi devait défendre face aux attaques de Victor Martins. Le Français était toutefois surpris à La Source au cinquième tour par Federico Malvestiti, puis par Caio Collet.

Derrière Lorenzo Colombo, Caio Collet réalisait la bonne opération en passant coup sur coup Federico Malvestiti puis Leonardo Lorandi au septième passage. Le poleman continuait ensuite de rétrograder en s’inclinant face à son compatriote, Victor Martins et Oscar Piastri.

Pendant que Lorenzo Colombo contrait le retour de Caio Collet, la lutte pour la troisième marche du podium s’intensifiait toujours plus. Federico Malvestiti offrait une résistance de tous les instants face à Victor Martins, à la grande joie d’Oscar Piastri qui s’intercalait entre les deux hommes.

La tension montait encore d’un cran dans le dernier tour. Résistant à l’attaque d’Oscar Piastri dans les Combes, Federico Malvestiti partait en tête-à-queue et Alexander Smolyar ne parvenait pas à l’éviter et terminait sa course en tonneau. Le drapeau rouge était brandi et le classement se figeait au terme du douzième tour.

Lorenzo Colombo s’imposait devant les rookies Caio Collet et Federico Malvestiti. Quatrième, Oscar Piastri précédait Victor Martins, Alexander Smolyar et Leonardo Lorandi. Initialement huitième et dixième, Brad Benavides (FA Racing by Drivex) et Petr Ptáček (Bhaitech Racing) recevaient dix secondes de pénalité pour leur responsabilité dans les accrochages avec Ugo de Wilde (JD Motorsport) et Frank Bird. Sebastián Fernández (Arden Motorsport), Kush Maini (M2 Competition) et Callan O’Keeffe (M2 Competition) en profitaient pour compléter le top dix.

Oscar Piastri est en tête du championnat des pilotes avec 147 points, ex-æquo avec Victor Martins. Lorenzo Colombo est à 13 points des leaders, Alexander Smolyar à 21 points. R-Ace GP conserve la tête du classement des équipes, comptant 23 points d'avance sur MP Motorsport.

D'après le communiqué

Nous utilisons les cookies afin d’améliorer l’expérience de nos lecteurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés et stockés sur votre appareil. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir + OK

Google Analytics

_gid _ga _gat Ce site utilise des cookies de Google Analytics. Ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.

Google Adsence

IDE AdSense utilise des cookies afin d'améliorer l'efficacité de la publicité. Il en existe de plusieurs types, avec des applications variées. Ils peuvent permettre, par exemple, d'optimiser la pertinence des annonces, d'améliorer les rapports sur les performances des campagnes et d'éviter la rediffusion d'annonces déjà vues par l'utilisateur.Les cookies eux-mêmes ne contiennent aucune information personnelle.

Alexa Analytics

__auc __asc Ce cookie est utilisé pour collecter des informations sur le comportement du consommateur, qui sont envoyées à Alexa Analytics à titre statistique uniquement.

CloudFlare

_cfduid Notre site Web et notre service utilisent des cookies et d'autres technologies similaires afin de vous fournir un meilleur service et d'améliorer globalement notre site Web. Par exemple, nous pouvons utiliser des cookies pour vous diriger directement vers la partie appropriée de notre site Web, en indiquant que vous êtes un visiteur assidu.