Sébastien Bourdais est forfait pour la saison 2017

Par | 2017-05-21T18:26:08+00:00 dimanche 21 mai 2017|A la une en Monoplaces, IndyCar, Monoplaces|
  • © IndyCar - Bourdais

C’est à la suite de son terrible accident lors des qualifications des 500 Miles d’Indianapolis, que le bilan médial de Sébastien Bourdais l’a contraint à une longue convalescence. Le pilote du Dayle Coyne Racing en IndyCar Series doit renoncer à toute activité sportive.

Alors qu’il était dans sa séquence de 4 tours lancés pour tenter de se qualifier au plus haut, Sébastien Bourdais a perdu le contrôle de sa monoplace.

Bourdais met un terme à sa saison

Le pilote a rapidement été pris en charge par les secours. Il a été transporté à l’hôpital le plus proche pour y subir une intervention chirurgicale de la hanche et du bassin. Fort heureusement une seule opération aura été nécessaire ce qui représente le point positif de cette mésaventure. Les chirurgiens qui l’ont opéré ont confirmé qu’il y aurait 6 à 8 semaines avec des béquilles pour Bourdais, avant que ce dernier ne fasse de la rééducation.

Dale Coyne s’est exprimé : « Nous avons pu voir Seb peu de temps après son opération, il avait l’air en meilleure forme que je ne le pensais. » « J’ai du renvoyé les gars de l’équipe chez eux, ils sont tous dévastés par ce qui est arrivé à Sébastien. » « Concernant l’engagement de la voiture, il nous faut un remplacent mais aucune décision n’a été prise à ce jour. »

Bourdais va manquer

Les candidats ne sont pas nombreux, on peut penser à Stefan Wilson le frère du regretté et disparu Justin Wilson. Stefan Wilson avait été écarte du baquet de Andretti Racing au profil de la venue de Fernando Alonso. On peut penser au Français Tristan Vautier qui connait l’écurie et qui a déjà participé aux 500 Miles d’Indianapolis. Mais selon les dernières nouvelles qui nous parviennent à l’heure où nous rédigeons ces lignes, ce serait James Davison sur serait confirmé par Dale Coyne. Le pilote australien a déjà couru les 500 Miles d’Indianapolis en 2014 avec KV Racing, et le Dale Coyne Racing en 2015.

Il n’y a pas que le Dale Coyne Racing qui devra trouver un remplaçant, c’est aussi le cas du Chip ganassi Racing qui devait engager le Français pour les 24 Heures du Mans.

À propos de l'auteur :

Passionné par tous types de sports mécaniques automobiles, j'aime dire que la F1 m'a choisi ! J'essaie d'adopter ma ligne d'objectivité, d'impartialité et de neutralité. Au plaisir de vous croiser sur les pistes...