Cette année, les 24 Heures du Nürburgring fêteront leur 50e anniversaire. En effet la première édition de cette course mythique a eu lieu les 27 et 28 Juin 1970. A travers une série d'articles, nous reviendrons sur le célèbre double tour d'horloge allemand. L'organisation a bien négocié le tournant des années 2000 avec les GT qui deviennent désormais les têtes d'affiche.

2001 : La Viper Zakspeed écrase la concurrence

© Viper Motorsports

214 équipes de 18 nationalités sont au départ de cette 29e édition devant 132 000 spectateurs. Cette année, Zakspeed engage 2 Viper. La Viper de Peter Zakowski, Michael Bartels et Pedro Lamy signe la pole en 8'50"533. Les seconds sont la Porsche #1 Phoenix Racing confiée à Christian Menzel, Lucas Luhr, Christian Abt et Emmanuel Collard. Le duel dure jusqu'à la 20e heure de course, Menzel sort de la piste à Hatzenbach et la Viper n'a plus qu'à dérouler jusqu'à l'arrivée. La Viper signe un nouveau record avec 147 tours couverts et une avance de 8 tours à l'arrivée !

Parmi les performances notables, on peut citer la 6e place de la Mitsubishi Carisma Evo VI pilotée par Jochen Übler, Marcus Schurig, Burkhard Bechtel et Mattias Ekström. A la 9e place la Honda S2000 pilotée par Ingvar Carlsson, Jochen Albig, Claudia Hürtgen et Ellen Lohr. Un jeune pilote français participe également à l'épreuve sur une BMW M3 E36 de l'équipe luxembourgeoise DuWo Racing, un certain Sébastien Loeb ! Le futur nonuple champion du monde et ses coéquipiers termineront 27e.

Malheureusement, pour la première fois, un pilote décède lors de l'événement. A Schwedenkreuz, durant les qualifications, Christian Peruzzi (PDG de Fiat Automobi AG Deutschland) perd le contrôle de son Alfa Romeo 147 et meurt sur le coup. Les Alfa Romeo au départ sont retirées mais l'équipe demande à ce que la course se déroule comme prévu.

Sébastien Loeb

© Duwo Racing

2002 : Zakspeed Racing intraitable

© Viper Motorsports

Cette 30e édition se déroule sous un soleil radieux. Nouvelle pole pour la Viper Zakspeed Racing en 9'12"842, une Porsche Manthey Racing est seconde sur la grille mais à près de 14". En début de course, La Viper prend la tête. Elle lâchera le commandement entre le 7e et le 21e tour. Mais malgré des arrêts plus nombreux, la Viper ne lâchera plus la tête dès le 22e tour et le Zakspeed Racing et ses pilotes Peter Zakowski, Pedro Lamy et Robert Lechner vont s'imposer. Elle devance de 2 tours à l'arrivée la Porsche 996 #2 H&R Jürgen Alzen Racing pilotée par Jürgen Alzen, Arno Klasen, Markus Oestreich et Timo Bernhard.

Belle 5e place de la Nissan Skyline GT-R R34 Falken Motorsports pilotée par Roland Asch, Dirk Schoysman, Takayuki Kinoshita et Tetsuya Tanaka. 11e place pour la Caterham Superlight soutenue par l'usine et pesant seulement 600 kg ! Suite à cette performance qui fera grincer des dents, les Caterham et voitures du même style seront bannies... quel dommage ! Pour sa seconde participation à l'épreuve, Fabrice Reicher termine 32e, lui aussi sur une Caterham (moins évoluée que la version usine qui a terminé 11e).

© Falken Tyre

2003 : Opel rentre dans l'histoire !

© ADAC Nordrhein

La Viper Zakspeed a une forte opposition pour cette édition 2003 avec Audi, BMW, Opel et Porsche. De nombreux pilotes usines sont présents et le nombre de spectateurs explose (194 000 !). Manthey Racing est venu avec une Porsche 996 Turbo tandis qu'Audi et Opel alignent des voitures dérivées de celles engagées en DTM. Dès le départ les Opel et Audi prennent l'avantage sur les GT. Au cours de la nuit, l'Audi a 2 tours d'avance. Une des 2 Opel abandonne après seulement 33 tours. La seconde Audi TT est accablée par les soucis et terminera 28e.

Au cours de la nuit, l'avance de l'Audi TT de tête est réduite à néant. En effet, Marco Werner percute une Porsche, l'équipe doit aussi plus tard remplacer l'alternateur et la boite de vitesses... Au final, Manuel Reuter, Timo Scheider, Marcel Tiemann et le recordman de participations Volker Strycek s'imposent largement au volant de leur Opel Astra V8 Coupé. L'Audi rescapée termine seconde à 5 tours et la Porsche du Manthey Racing troisième à 6 tours. Trop tendres, les BMW M3 E46 GTR ne verront pas l'arrivée. La Viper Zakspeed termine initialement à la cinquième place, mais elle est disqualifiée !

2004 : BMW de retour au sommet

© BMW AG

BMW signe son 17e succès sur la Nordschleife. C'est également le premier doublé d'une équipe depuis 1990. Le nombre de spectateurs ne cesse de grimper avec cette fois 220 000 personnes massées aux abords du circuits. La pole a été signée par Uwe Alzen en 8'19"288 sur une Porsche 996 Turbo développant près de 700 ch. Une Opel se qualifie seconde en 8'30"350 suivie par une Audi TT-R et la BMW M3 E46 GTR #42.

Le départ est donné sous une météo incertaine, la plupart sauf Manthey Racing choisissent les slicks. Les pneus pluie choisis par Manthey sont le bon choix et Lucas Luhr se retrouve en tête à l'issue du premier tour. La météo n'en faisant qu'à sa tête, la course change en permanence de leader lors des premières heures. La Porsche 996 Turbo qui était en pole plonge dans les profondeurs du classement suite à une crevaison en début de course. L'équipage entamera une folle remontée jusqu'à la 6e place avant une casse moteur à 2 heures de l'arrivée. La Honda NSX GT500 engagée par Armin Hahne n'est pas vraiment adaptée à une course de 24 Heures. Elle est plutôt conçue pour des courses de 1000 km et abandonnera après environ 950 km effectués...

C'est la BMW M3 E46 GTR #42 pilotée par Hans Joachim Stuck, Pedro Lamy, Dirk Müller et Jörg Müller qui s'impose au bout de 143 tours devant la voiture sœur. La Porsche Manthey Racing termine troisième. Belle 29e place pour le trio tricolore Pierre de Thoisy, Philippe Haezebrouck et Thierry Depoix. La classe A3 est très fournie avec 42 équipages ! Le trio franco-belge composé de Fabrice Reicher, Gérard Cotteret et Jacky Delvaux termine à 20e place de classe sur leur Renault Clio RS.

2005 : Nouveau doublé des M3 E46 GTR

© BMW AG

Pour cette édition 2005, les conditions sont difficiles, peu de pluie mais des températures à peine positives ! Uwe Alzen signe une troisième pole consécutive. Seulement sa monstrueuse Porsche Turbo est en proie à des problèmes techniques dès le départ ! La voiture rentre directement au box et ne repartira qu'au bout de 2 heures. Les premières heures sont très disputées entre les 2 BMW, la Porsche Manthey Racing et la Viper Zakspeed. La Nissan Skyline Falken occupera même la seconde place avant que Dirk Schoysman sorte de la piste à 6h25 dans la courbe de Metzgesfeld.

La Viper Zakspeed doit aussi être réparée pendant 1h30. Les BMW prennent définitivement l'avantage au petit matin. La BMW M3 E46 GTR #2 pilotée par Andy Priaulx, Boris Said, Duncan Huisman et Pedro Lamy s'impose avec 5 tours d'avance sur la voiture sœur. La Viper termine 3e à 7 tours. Suite à ses déboires de début de course, la Porsche 996 Turbo remontera jusqu'à la 10e place.

Au départ on pouvait retrouver un Volkswagen Touran. Et plus étonnant, le quadruple vainqueur Marc Duez était associé à 3 pilotes japonais sur un SUV Lexus RX400h. Lexus devient le premier constructeur à participer à une course de 24 heures majeure avec une voiture hybride, le quatuor termine 79e.

© Lexus