La première manche du Championnat de France des Rallyes Asphalte a eu lieu le week-end dernier. En raison de la crise actuelle, le rallye s'est déroulé dans un anonymat relatif.

Etape 1 : Triplé des Citroën C3 R5

© FFSA

Vainqueur en 2018, Lefebvre attaque fort en remportant les 2 premières spéciales. Hélas le Nordiste partait à la faute dans l'ES3 tout comme Marc Amourette. Casse de cardan pour l'Alpine R-GT de Cédric Robert dès la première spéciale. Les spéciales 3 et 4 sont remportées par Yoann Bonato mais c'est bien le vosgien Quentin Gilbert qui mène la danse à l'issue de cette première boucle.

Les 4 spéciales de l'après-midi sont remportées respectivement par Eric Brunson, William Wagner, Yoann Bonato et enfin Quentin Gilbert. A la fin de cette première étape, Quentin Gilbert mène 1"7 devant Wagner et 5"7 devant Bonato. Brunson est à 17"8 et Giordano à 23"3.

Etape 2 : Bonato ne fait pas d'erreurs

Quentin Gilbert et William Wagner commettent chacun une erreur dans la première spéciale de cette seconde étape ! Bonato signe le scratch et se retrouve propulsé en tête. Wagner reste second mais Gilbert chute au cinquième rang !
Mais Wagner ne se laisse pas faire en remportant l'ES10, il revient à 3"4 de Bonato. Les spéciales 11 et 12 sont remportées par Giordano et Bonato. Mais coup de théâtre dans l'ES13 avec la sortie de route de Wagner ! Et cette spéciale est marquée également par le premier scratch en championnat de France de Jean-Baptiste Franceschi.

Eric Brunson remporte les spéciales 14 et 16 tandis que Giordano remporte l'ES15. Roulant en WRC et transparent au championnat, Eric Brunson est revenu à 6"3 de Bonato à 2 spéciales de l'arrivée. Brunson privera t-il Bonato d'une première victoire au Touquet ?

Le double champion de France saura contrôler son poursuivant, les 2 dernières spéciales sont remportées par Quentin Gilbert mais Yoann Bonato et Benjamin Boulloud s'imposent ! Brunson termine second à 13"3 et Giordano troisième à 14"7. Gilbert et Franceschi complètent le top 5. Belle 11ème place pour François Delecour qui conclue de fort belle manière le premier rallye de l'Alpine A110 R-GT , il termine premier des 2 roues motrices ! En VHC, après les abandons d'Anthony Fotia et du belge Pol Lietaer, Arnaud Choquet s'impose.

© FFSA

Les vainqueurs de classes :

R5 : Yoann Bonato/Benjamin Boulloud (Citroën C3 R5)

R4 : Grégory Mouy/Marie Mouy (Subaru Impreza Sti R4)

R3 : Emmanuel Guigou/Alexandre Coria (Renault Clio RS R3T)

R2 : Arnaud Hanquez/Charlie Poivre (Citroën C2 R2 Max)

Junior : Léo Rossel/Simon Galvain (Ford Fiesta R2T National)

A8W : Eric Brunson/Cédric Mondon (Ford Fiesta RS WRC)

A8 : Eric Parcinski/Bertrand Daghelet (Peugeot 207 RC)

A7 : Cyrille Kerdraon/Mila Kobielski (Renault Clio 3 RS)

A6 : Julien Kolbé/Pascale Macario-Lazaro (Citroën Saxo VTS)

A5 : David Francomme/Cédric Gillon (Peugeot 106 XSI)

N4 : Jean-Nicolas Hot/Christiane Nicolet (Subaru Impreza WRX STi)

N3 : Mickaël Roussel/Ludovic Bellengier (Peugeot 206 RC)

N2 : Sébastien Lagache/Daniel Lagache (Volkswagen Polo)

N1 : Eddy Bertin/Rodrigue Coulombez (Citroën AX GTI)

F2000/14 : Kévin Coignard/Quentin Gourmelin (Renault Clio 2)

F2000/13 : Aston Lepretre/Jonathan Stevenart (Peugeot 205 GTI 1.6)

F2000/12 : Aurélien Namont/Camille Fongueuse (Peugeot 205 Rallye)