6H de Spa, la Toyota #8 remporte la course sous les flocons et les gouttes

Par |2019-05-04T19:25:25+02:00samedi 4 mai 2019|WEC|

Les 6 Heures de Spa-Francorchamps marquent l'avant-dernière course de cette Super Saison 2018/2019. La Toyota #7 de Kobayashi/Conway/Lopez part de la pole position

Après le déluge de neige, de pluie et de grêle en début de course, causant un petit chaos en piste, la Toyota #7 a pris les choses en main. Mais un problème technique l'a forcé à rentrer aux stands, laissant la Toyota #8 en tête. La pluie n'a pas dit son dernier mot et pourrait bien secouer le classement.

A la mi-course, la Toyota #8 mène la course devant la Rebellion #3 . En LMP2, l'Alpine #36 devance l'Oreca #38. En GT Pro, l'Aston Martin #97 mène tandis qu'en GT Am, la Ferrari #61 devance les autres voitures de sa catégorie.

La Rebellion #3 s'arrête, Nathanael Berthon prend les commandes. La SMP #11 en profite pour prendre la 2e place du classement général. La Dallara #29 écope d'un passage par les stands pour ne pas avoir respecter les règles du drapeau jaune intégral. La Toyota #7 est en 14e position du classement général après son soucis technique. Après les différents changement, la Toyota #7 est en tête devant la Rebellion #3. En LMP2, l'Oreca #38 mène devant l'Alpine #36. En GT Pro, la Ferrari #51 mène devant la Ford #66. Enfin, en GT Am, la Ferrari #61 devance la Porsche 56.

Grosse bataille entre la Porsche #92 et la Ferrari #51 pour la 19e place au général et la 4e de la catégorie. Les deux pilotes ne se quittent pas et se rendent coup pour coup. La Toyota #8 s'arrête pour chausser des pneus rainurés. Car la pluie et la neige viennent de faire à nouveau leur apparition sur le circuit. Les deux SMP font de même. La Rebellion #3 ne s'est pas arrêtée.

La piste devient très glissante. La Porsche #91 vient jouer les troubles fêtes entre la Porsche #92 et la Ferrari #51. Beaucoup d'équipes font rentrer leur voiture pour chausser des pneus rainurés, chamboulant ainsi le classement. La SMP #11 reprend la 2e place à la Rebellion #3. Derrière, la 7e place de la catégorie GT Pro se joue entre la Porsche #91 et l'Aston Martin #95, devant elles se trouvent les deux Ferrari #71 et #51. La pluie semble diminuer en intensité mais ne s'arrête pas pour autant.

La Porsche #92 prend le meilleur sur la BMW #82 et se place à la 3e position du classement de la catégorie  GT Pro. Classement du GT Pro qui change tour par tour. Derrière la Ferrari #71 est sous la pression de la Porsche #91.

Le retour de la neige à Spa

Il reste un peu plus de 2 heures de course. La Toyota #8 est toujours solidement en tête devant la SMP #11 et la Rebellion #3. L'Oreca #38 mène toujours la catégorie LMP2. Elle devance l'Alpine #36 et l'Oreca #26. En GT Pro, l'Aston Martin #97 devance la Ford #67 et la Porsche #92. Enfin, la Ferrari #61 mène en GT Am devant la Porsche #56 et l'Aston Martin #90.

L'Oreca #38 pilotée par Ho-Pin Tung est sous la pression de l'Alpine #36 pilotée par Nicolas Lapierre. L'Alpine est dans les échappements de l'Oreca mais elle ne trouve pas l'ouverture. La Porsche #92 prend la tête de la catégorie GT Pro, devant l'Aston Martin #97. La piste s'assèche mais les équipes informent leur pilote que la pluie devrait revenir dans cette course.

Passage par les stands pour quelques pilotes. Fernando Alonso reprend les rênes de la course au volant de la Toyota #8. Derrière, Nathanael Berthon est 2e au volant de la Rebellion #3. Gabriel Aubry prend le volant de l'Oreca #38 en tête de la catégorie LMP2. La pluie et la neige revienent de plus belle sur le circuit. Thomas Laurent et sa Rebellion #3 s’arrêtent aux stands pour chausser de nouveaux pneus.

Les conditions météorologiques sont à l'image du début de course sur une partie du circuit. La voiture de sécurité entre en piste. Il reste une heure et 42 minutes de course. La Toyota #8 est toujours en tête de la course devant la SMP #11 de Vitaly Petrov et la Rebellion #3. En LMP2, l'Alpine #36 pilotée par Nicolas Lapierre mène devant l'Oreca #38 et l'Oreca #31 pilotée par Pastor Maldonado. En GT Pro, Kevin Estre mène avec sa Porsche #92. Il devance James Calado et sa Ferrari #51 et Richard Lietz au volant de sa Porsche #91. En GT Am, Matthew Griffin et sa Ferrari #61 devance Jörg Bergmeister et sa Porsche #56.

Bruno Senna, au volant de la Rebellion #1 part en tête à queue derrière la voiture de sécurité. La piste est glissante et détrempée. Après l'ouverture de la pit lane, la Porsche #92 y entre pour effectuer un changement de pilote. Michael Christensen prend la place de Kevin Estre. D'autres en profitent pour changer leur pneus pluies.

Toyota à travers les flocons et les gouttes

La course reprend pour un peu plus d'une heure et 15 minutes. A la relance, Fernando Alonso et sa Toyota #8 prend le large. L'Aston Martin #97 reprend la tête de la catégorie GT Pro. Il devance la Ferrari #71. L'Aston Martin #95 avec Nicki Thiim à son volant, prend le large, sans conséquence sur la voiture. La Ferrari #54 part en tête à queue à l'entrée de la ligne droite d'arrivée. La Porsche #56 prend le chemin des graviers entraînant un drapeau jaune.

La Toyota #8 mène devant la Rebellion #3 et la SMP #11. Derrière, en LMP2, Nicolas Lapierre sur l'Alpine 36 est sous la pression de Pastor Maldonado et l'Oreca #31. Le vénézuélien parvient à prendre l'avantage et prend la tête de la catégorie. En GT Pro, l'Aston Martin #97 mène devant la BMW #82 et la BMW #81. Enfin en GT Am, la Porsche #77 devance l'Aston Martin #90 et la Ferrari #61.

La Porsche #92 est sous la pression de la Ferrari #51 et de la Ferrari #71 pour une place sur le podium de la catégorie GT Pro. Fernando Alonso et la Toyota #8 entrent aux stands où on lui remet des pneus pluie. Car la pluie est de retour pour cette dernière heure de course. Et avec la pluie, la grêle arrive également. La voiture de sécurité est encore une fois déployée. La Toyota #8 mène la course. L'Oreca #31 mène dans la catégorie LMP2. En GT Pro, l'Aston Martin #97 est en tête. Enfin, en catégorie GT Am, c'est la Porsche #77 qui mène.

Sous le régime de la voiture de sécurité, Michael Wainwright, au volant de la Porsche #86, part en tête à queue, deux fois. La voiture de sécurité se retire alors qu'il reste moins de 15 minutes de course. La bagarre se situe du coté de la catégorie GT Pro pour la tête du classement de la catégorie. L'Aston Martin #97 est sous la pression de la Ferrari #51. Mais la pluie et la neige n'ont pas dit leur dernier mot et réapparaissent fortement sur le circuit. C'est le drapeau rouge qui est désormais sortie.

La Toyota #8 remporte la course devant la Rebellion #3 et la SMP #11. Du coté des LMP2, l'Oreca #31 remporte la catégorie devant l'Oreca #26 et l'Alpine #36. En GT Pro, l'Aston Martin #97 mène le classement devant la Ferrari #51. Et en GT Am la Porsche #77 est première devant l'Aston Martin #90 et la Ferrari #61.

Nous utilisons les cookies afin d’améliorer l’expérience de nos lecteurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés et stockés sur votre appareil. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir + OK

Google Analytics

_gid _ga _gat Ce site utilise des cookies de Google Analytics. Ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.

Google Adsence

IDE AdSense utilise des cookies afin d'améliorer l'efficacité de la publicité. Il en existe de plusieurs types, avec des applications variées. Ils peuvent permettre, par exemple, d'optimiser la pertinence des annonces, d'améliorer les rapports sur les performances des campagnes et d'éviter la rediffusion d'annonces déjà vues par l'utilisateur.Les cookies eux-mêmes ne contiennent aucune information personnelle.

Alexa Analytics

__auc __asc Ce cookie est utilisé pour collecter des informations sur le comportement du consommateur, qui sont envoyées à Alexa Analytics à titre statistique uniquement.

CloudFlare

_cfduid Notre site Web et notre service utilisent des cookies et d'autres technologies similaires afin de vous fournir un meilleur service et d'améliorer globalement notre site Web. Par exemple, nous pouvons utiliser des cookies pour vous diriger directement vers la partie appropriée de notre site Web, en indiquant que vous êtes un visiteur assidu.