Hier soir, Ott Tänak menait le rallye d'une courte tête sur Thierry Neuville. Cette seconde étape est constituée de 3 boucles avec notamment plusieurs passages dans la célèbre et longue spéciale de Panzerplatte.

Première boucle : Tänak prend un peu d'air

@Dani Sordo

Cette première spéciale du jour est riche en rebondissements ! Victime d'un problème sur la boîte de vitesse de sa Hyundai lors de la dernière spéciale hier (50 secondes perdues). Dani Sordo signe le scratch !
Auteur d'un bon rallye jusque là, Gus Greensmith est malheureusement victime d'une crevaison et perd 3 minutes. Au général, Neuville/Gilsoul reviennent à 1"5 de Tänak/Järveoja. Gros rebondissement en R5 avec la sortie de Kalle Rovanperä... Nicolas Ciamin signe le meilleur temps de la catégorie !

@Ott Tänak

Ott Tänak remporte la seconde spéciale du jour et se donne un peu d'air, en effet Neuville cale et concède 5"2 à l'estonien. Lappi signe un surprenant second chrono à 0"5 de Tänak, le pilote Citroën revient à moins de 5 secondes de la 6ème place de Mikkelsen.
Reparti suite à son erreur dans la spéciale précédente, Kalle Rovanperä sort à nouveau dans cette spéciale, cela fait beaucoup cette saison pour le jeune prodige finlandais. Nicolas Ciamin est à nouveau les plus rapide en R5, Stéphane Lefebvre mène toujours mais le sudiste se rapproche.

@Thierry Neuville

Et Neuville signe le scratch sur cette 10ème spéciale du rallye avec seulement 2 dixièmes d'avance sur Tänak et Sordo. Très bien parti, Lappi commet une erreur et perd 20 secondes et sa 7ème place au bénéfice de Sordo. Nicolas Ciamin signe un troisième scratch d'affilée en R5, il récupère même la tête de la catégorie suite à la sortie de Stéphane Lefebvre.

Neuville poursuit sur sa lancée dans la dernière spéciale de la matinée 1"1 devant Lappi. Au général, le belge revient à 5" de Tänak. Ogier et Ingrassia sont toujours troisièmes avec 3"7 d'avance sur Meeke et 7"9 sur Latvala. Mikkelsen est 6ème avec désormais seulement 9"9 d'avance sur Sordo et 11"7 sur Lappi. En R5, Ciamin tape violemment à l'arrière droit, abandon immédiat pour le jeune loup... Cela laisse le champ libre à l'expérimenté Jan Kopecky.

Seconde boucle : Toyota rit, Neuville pleure.

Ce premier passage dans Arena Panzerplatte permet à Tänak de signer le scratch 0"6 devant Neuville. Meeke et Latvala se rapprochent encore plus d'Ogier. La spéciale suivant sera le premier passage dans la longue spéciale de Panzerplatte. C'est dans cette spéciale de plus de 40 kilomètres que les écarts devraient se creuser. Qui de Tänak où Neuville prendra l'avantage ? Ogier réussira t-il à conserver sa troisième place ?

@WRC

Tänak remporte cette longue spéciale de Panzerplatte 2"1 devant Sordo. Mais Neuville est malchanceux... Le belge crève, doit s'arrêter pour changer la roue et chute au 7ème rang ! Et Ogier perd toujours du temps dans cette spéciale, et Meeke et Latvala le devancent largement, Ogier chute du podium et les 3 Toyota sont en tête devant Ogier et les 3 Hyundai !

Troisième boucle : Potentiel triplé pour Toyota ?

@Jari-Matti Latvala

Latvala remporte sa première spéciale du rallye. Il devance de 0"1 Tänak, l'estonien déclare à l'arrivée se contenter de rouler proprement désormais. Ogier termine à 2"2 de Latvala, il a calé dans la spéciale et semble déçu de son rythme. La déception est clairement palpable chez le champion du monde en titre.

@Kris Meeke

Ogier part fort dans ce second passage dans Panzerplatte, les premiers partiels montrent qu'il est plus rapide que Meeke et Latvala. Mais comme Neuville au premier passage, le français est victime d'une crevaison !
Il était le seul à pouvoir briser un potentiel triplé des Toyota ! Meeke signe le scratch et s'installe en dauphin de Tänak qui est déjà en train d'assurer le coup. Tommi Mäkinen va probablement figer les positions. Le plus proche des Toyota est Dani Sordo qui est tout de même à 29" de Latvala. Ogier a chuté à la 8ème place. Hormis, un problème mécanique où une erreur de ses flamboyants pilotes, on ne voit pas ce qui pourrait troubler un potentiel triplé Toyota.