Tel Michel Vaillant, Sébastien Loeb se montre performant dans toutes les disciplines et le temps ne semble pas avoir de prise sur lui. Sébastien Ogier est à sa poursuite à moins de 10 secondes.

Le choix de pneu pour cette matinée risque d'être compliqué, le travail des ouvreurs sera déterminant, notamment dans la spéciale de Saint-Geniez/Thoard qui est partiellement enneigée. Tänak et Neuville prennent le risque de ne prendre aucun pneus neiges pour la matinée !

Monte-Carlo 2022

SS9 - Le Fugeret/Thorame-Haute (16,8 km)

Cette spéciale sera parcourue une seule fois aujourd'hui et c'est Oliver Solberg qui ouvre la route. Relativement transparent depuis le début du rallye, Kalle Rovanperä réalise une excellente spéciale, mais il est coiffé sur le poteau par Elfyn Evans qui sort la grosse attaque en fin de spéciale pour devancer le jeune finlandais de 0"7. Ogier signe le 3ème chrono et Loeb le 7ème.

Au classement général, Loeb mène toujours mais les écarts se resserrent ! Ogier est revenu à 6"5 et Evans à 14"7 ! Cette spéciale a viré au cauchemar pour Ott Tänak, le champion du monde 2019 a subi une crevaison et a perdu beaucoup de temps, il chute au 8ème rang. Yohan Rossel est le plus rapide des WRC2, malheureusement il a été lourdement pénalisé hier soir pour un pointage en retard... Stéphane Lefebvre est toujours leader de la catégorie mais avec seulement 0"2 d'avance sur Andreas Mikkelsen.

SS10 - Saint-Jeannet/Malijai 1 (17,04 km)

Le départ de cette spéciale a été légèrement retardée à cause de la présence du public mal placé. Oliver Solberg s'est élancé, mais après avoir parcouru 9.8 km, il tire tout droit et tombe en léger contre-bas dans les arbres. Le pilote suédois pourra en ressortir quelques minutes plus tard, arrachant au passage tout son bouclier avant. On n'est pas mieux loti chez Greensmith qui fait face à des ratés au niveau du moteur de sa Ford Puma, et il sera victime d'une crevaison à l'arrière droit en fin de spéciale.

Dans le clan des Toyota, c'est Katsuta qui part à la faute, dans une tête-à-queue, sans trop de conséquence si ce n'est une perte de temps. Neuville n'est pas plus verni, il écope d'une pénalité de 10 secondes pour avoir pointé avec une minute de retard. Après la référence établie par Rovanperä, Elfyn Evans continue d'imposer son rythme et améliore la marque de 4"1 !

Et dans reconquête du leadership de l'épreuve, Ogier parvient à reprendre 1"1 sur son coéquipier. Sébastien Loeb, avec deux pneus Super Soft qui pénalisent sur cette spéciale, l'Alsacien va perdre 6"5 sur son compatriote chez Toyota... soit l'écart qui les séparait au général ! A l'issue de la spéciale 10, Ogier et Loeb sont à égalité, Evans est à 9"3 ! Stéphane Lefebvre, pénalisé de 30 minutes à cause d'une erreur de son équipe de reconnaissance, va taper un arbre et arracher sa roue arrière droite. C'est désormais Andreas Mikkelsen qui mène le WRC2.

SS11 - Saint-Geniez/Thoard 1 (20,79 km)

Cette spéciale passant par le Col de Fontbelle fortement verglacé s'annonce comme une des plus passionnante du rallye. Tänak et Neuville n'ayant plus grand chose à perdre, chez Hyundai on prend le risque de ne pas mettre de pneus neige. Sur le début de spéciale qui est sec, elles sont plus rapides mais la montée du col verglacé se fait presque au pas... Neuville perd près de 40" dans cette spéciale et Tänak 50" car l'estonien a en plus tapé un talus et endommagé sa Hyundai...

Place désormais à la lutte entre Ogier, Evans et Loeb. Evans s'élance le couteau entre les dents, Ogier le suit et semble plus rapide... et le Gapençais frise la correctionnelle mais quelques secondes plus tard Elfyn Evans sort de la route en fin de spéciale, c'est terminé pour le gallois ! Ogier signe le scratch devant Rovanperä et Breen, Loeb termine à 5"4. Après le passage de Loeb, le drapeau rouge est déployé pour dégager la Toyota d'Evans.

A la fin de cette matinée, c'est Ogier qui a repris le contrôle du rallye avec 5"4 d'avance sur Loeb ! Et les français sont désormais débarrassés de la menace Evans, tout ceci profite à Craig Breen qui s'empare de la troisième place à plus d'une minute des 2 premiers, mais avec une belle avance sur Neuville.