La matinée a été agitée mais Sébastien Ogier a fini par reprendre la tête du rallye, mais Sébastien Loeb n'a pas dis son dernier mot. Elfyn Evans est sorti de la route, il repart mais dans les profondeurs du classement.

Ott Tänak a abandonné suite à la dernière spéciale de la matinée. En WRC2, Stéphane Lefebvre a abandonné et Andreas Mikkelsen est en tête de la catégorie.

Monte-Carlo 2022

SS12 - Saint-Jeannet/Malijai 2 (17,04 km)

Le cauchemar continue pour Hyundai, l'amortisseur de la Hyundai de Neuville casse et le belge perd plus de 3 minutes dans l'affaire... Et le belge devra faire la dernière spéciale du jour avec une auto réparée avec les moyens du bord. Rovanperä signe le scratch 0"2 devant Loeb et 0"6 devant Ogier. L'écart est désormais de 5" entre Ogier et Loeb au classement général.

En WRC2, Rossel s'est fait retirer la pénalité qui lui avait été infligée ce matin (c'était une erreur), il attaque fort dans cette spéciale mais malheureusement il crève à quelques encablures de l'arrivée... Il perd finalement assez peu de temps. Rossel est 9ème au scratch, second du WRC2, 22"9 derrière MIkkelsen.

© Toyota Gazoo Racing - Kalle Rovanperä

SS13 - Saint-Geniez/Thoard 2 (20,79 km)

Rovanperä signe un second scratch d'affilée, discret depuis le début du rallye, le jeune finlandais est 4ème et parmi les favoris au titre, il serait celui qui réaliserait la meilleure opération. Katsuta part à la faute, la Yaris est posée dans un fossé, le japonais repart avec l'aide des spectateurs mais 10 minutes ont été perdues.

Entre Ogier et Loeb, une belle partie de poker menteur commence à propos du choix des pneus... C'est dans cette spéciale que l'on peut faire la différence, les 2 ont bluffé et finalement les 2 font le choix de partir en pneus Soft, un choix très risqué dans une spéciale largement verglacée ! Entre les 2 c'est serré au premier partiel, mais Ogier finit par creuser l'écart, et le Gapençais frappe un grand coup : il termine la spéciale 16"1 devant Loeb !

© ACM / Olivier Caenen - M-Sport - Loeb / Galmiche

En WRC2, la spéciale est agitée, Mikkelsen et Rossel sont annoncés arrêtés. Mikkelsen est victime d'une crevaison tandis que Rossel part à la faute dans le même virage que Katsuta et il perd lui aussi beaucoup de temps... MIkkelsen reste leader du WRC2, mais le tchèque Eric Cais et le luxembourgeois Grégoire Munster grimpent sur le podium provisoire devant Rossel.

Si Sébastien Ogier n'a pas tué la course, il dispose désormais de 21"1 d'avance sur Sébastien Loeb, ce sera très compliqué pour Loeb d'aller chercher Ogier à la régulière dans les 4 dernières spéciales... Mais depuis jeudi Loeb nous prouve que rien ne semble impossible pour lui. Craig Breen s'accroche à sa troisième place.