Le pays des 1000 lacs accueillat la 9ème manche du WRC cette saison. A noter le retour de Craig Breen sur une Hyundai tandis qu'Hayden Paddon a dû déclarer forfait suite à une sortie en essais.

Première étape : Latvala chef de la meute Toyota

La super-spéciale du jeudi soir est remportée par Thierry Neuville. Mais les choses sérieuses commencent le lendemain et Ott Tänak prend rapidement les commandes.  Mais dans l'après-midi, Jari-Matti Latvala prend l'ascendant et occupe la tête du rallye.

@WRC

A la fin de cette première étape, le finlandais mène le rallye devant son coéquipier Kris Meeke. Seul Lappi vient perturber les Toyota en se positionnant troisième devant Ott Tänak. Bon retour pour Craig Breen qui occupe la cinquième place et est le meilleur pilote Hyundai. A noter que les écarts sont serrés, Ogier est 7ème à seulement 15"1 de Latvala. Par contre, Neuville est en déficit de performance et occupe la huitième place. Pire pour les Ford de Suninen et Greensmith qui ferment le top 10 à une bonne distance de la tête de course.

@WRC

Seconde étape : Tänak remet les pendules à l'heure

Lors de la troisième spéciale de cette seconde étape, Ott Tänak et son copilote Martin Järveoja s'emparent de la tête du rallye pour ne plus la lâcher ensuite. Kris Meeke tape et arrache la roue arrière-gauche de sa Toyota...

@Ott Tänak

A la fin de cette seconde étape, le dauphin est Esapekka Lappi à 16"4 du leader. Ogier a réussi à prendre l'avantage sur Breen et occupe la cinquième place.

Troisième étape : Tänak et Järveoja intouchables

@Ott Tänak

Carton plein pour l'équipage estonien qui remporte le rallye et la Power Stage ! En prime ils prennent le large au championnat sur Ogier/Ingrassia et Neuville/Gilsoul. Second à 25"6, Esapekka Lappi fait partiellement oublier à domicile son piètre début de saison chez Citroën. Podium mérité pour Latvala. Mikkelsen termine 4ème et résiste à Ogier.

Craig Breen laisse volontairement apsser Neuville dans cette troiisème étape, le belge termine sixième et grâce à sa bonne performance dans la Power Stage il marque autant de points qu'Ogier !

@WRC

Du côté des R5, Rovanpera temine 9ème au général et a roulé littéralement sur ses adversaires. Le russe Gryazin complète le top 10. Loubet réalisait un excellent rallye mais il commet une faute en comprenant mal une note annoncée par son copilote, toutefois il réussit à marquer les points de la 4ème place en WRC 2. Au général il est devancé par le français Eric Camilli qui a peiné tout le week-end sur la nouvelle Ford Fiesta R5 qui semble en réel déficit de performance.