Au départ de cette troisième manche du WRC, Thierry Neuville mène le championnat devant Ott Tänak et Sébastien Ogier.

Mikkelsen impressionne

@Andreas Mikkelsen

Esapekka Lappi signe le meilleur chrono dans la super-spéciale du jeudi soir. Toutefois, après quelques passages la spéciale est neutralisée... En effet, un jump artificiel installé est beaucoup trop dangereux... En voyant ça, on se demande comment la FIA peut faire la chasse aux spectateurs sur les bords des spéciales et autoriser de tels dispositifs ?

Le rallye commence donc réellement le vendredi avec un scratch de Andreas Mikkelsen dans la première spéciale du jour. Il devance Ogier pour 2"4 et s'empare de la tête du rallye. Ott Tänak souffre avec le balayage et Thierry Neuville est victime d'une crevaison. Teemu Suninen arrache une roue sur sa Fiesta... Rallye terminé pour le finlandais. Dani Sordo signe le troisième chrono.

Ogier remporte la troisième spéciale devant Sordo et Latvala. Mikkelsen remporte la super spéciale clôturant la boucle du matin devant Ogier et Sordo. Mikkelsen est en tête du rallye mais Ogier et Sordo sont à portée de tir.

Ogier sans trembler

@Sébastien Ogier

Ogier remporte la 5ème spéciale devant Dani Sordo. Le français profite de l'abandon d'Andreas Mikkelsen (le norvégien a tapé une pierre qui a endommagé sa suspension) pour prendre la tête du rallye ! Elfyn Evans signe le troisième chrono et grimpe sur le podium provisoire.

Ogier continue sur sa lancée en remportant la sixième spéciale devant Sordo à 2"9. Meeke signe le troisième chrono tandis qu'Esapekka Lappi commet un tête à queue et chute au sixième rang.

Tänak remporte la septième spéciale devant Lappi et Latvala. Auteur d'un beau début de rallye, Dani Sordo est malheureusement contraint à l'abandon... Pas de chance pour l'espagnol mais surtout pour Hyundai qui a perdu 2 de ses 3 pilotes. La journée se terminera par 2 super spéciales.

Ogier remporte le premier passage tandis que Tänak et Neuville signent le même chrono dans la dernière spéciale de cette première étape. Victime de problèmes électriques, Latvala est contraint à l'abandon dans la huitième spéciale...

Ogier réalise une journée parfaite occupe donc la tête du rallye du Mexique après cette première étape. Il est suivi par Evans à 14"8 et Meeke à 21"1. Tänak est 4ème à 37"1 et Lappi complète le top 5 à 2" de l'estonien. Neuville est sixième à plus d'une minute du leader. La seconde étape sera la plus longue du rallye, Mikkelsen et Sordo repartent en Rallye 2 et feront office de balayeurs pour leur coéquipier Thierry Neuville qui partira juste après eux.