Lightning Volt ne sera pas sur les Haas en Allemagne

Par |2019-07-21T00:36:31+02:00dimanche 21 juillet 2019|Formule 1|

Anciennement Rich Energy, Lightning Volt Energy ne sera pas sur les voitures de l'équipe Haas F1 Team lors du Grand Prix d'Allemagne.

Lightning Volt Energy est la société née de Rich Energy, qui a fait débat lors du dernier Grand Prix de Grande-Bretagne, qui s'est couru à Silverstone. William Storey a quitté la société.

Aucun logo en Allemagne

Vu les différends juridiques, le logo de la marque nouvellement créé ne sera pas sur les Haas lors du Grand Prix d'Allemagne, qui va se courir la semaine prochaine à Hockenheim. C'est la marque elle-même qui l'annonce sur son compte Twitter. Ce même compte annonce que Rich Energy continuera à apparaître sur la voiture "jusqu'à la conclusion d'un nouvel accord''. Chose étonnante quand on connaît la relation entre la société et l'équipe américaine de F1.

L'accord signé le 21 octobre 2018 et allant jusqu'au 1er décembre 2022 a été contesté par Rich Energy dans un mail, auquel ont répondu les avocats de Haas. La rupture se base sur deux points de discorde.

Le premier point concerne "les mauvaises performances de l'équipe". Haas affirme qu'il n'y a pas de clauses de performance dans le contrat initialement signé. Le second point concerne "le logo" qui a disparu des voitures ainsi que des vêtements depuis le Grand Prix du Canada. William Storey estime que Haas a enlevé "illégalement'' le logo de leur monoplace. Rich Energy a perdu un procès contre Whyte Bikes au sujet du logo. En effet, le logo de la boisson énergisante ressemblait en de nombreux points à celui de l'entreprise spécialisée en cyclisme. La Haute Cour de Londres a statué en faveur de Whyte Bikes et a obligé Rich Energy à ne plus utiliser le logo dès le jugement rendu. De ce fait, Haas répond que le point avancé par William Storey n'a aucun poids.

Pour rompre le contrat, Haas demande un dédommagement de 35 millions de livres sterling, soit 6 millions de livres sterling correspondant à la somme que Rich Energy doit encore verser à l'équipe, 14 millions de livres sterling pour l'année 2020 et 15 millions de livres sterling pour l'année 2021.

La société Rich Energy est réapparue, créée une nouvelle fois le 19 juillet dernier selon les documents publiés par la Company House. William Storey n'est pas à sa tête, malgré sa soi-disant déclaration publique, mais l'ancien directeur des opérations Steven Weston. Cependant, l'homme barbu reste sous la menace d'une plainte de Red Bull pour violation des droits d'auteur.

Nous utilisons les cookies afin d’améliorer l’expérience de nos lecteurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés et stockés sur votre appareil. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir + OK

Google Analytics

_gid _ga _gat Ce site utilise des cookies de Google Analytics. Ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.

Google Adsence

IDE AdSense utilise des cookies afin d'améliorer l'efficacité de la publicité. Il en existe de plusieurs types, avec des applications variées. Ils peuvent permettre, par exemple, d'optimiser la pertinence des annonces, d'améliorer les rapports sur les performances des campagnes et d'éviter la rediffusion d'annonces déjà vues par l'utilisateur.Les cookies eux-mêmes ne contiennent aucune information personnelle.

Alexa Analytics

__auc __asc Ce cookie est utilisé pour collecter des informations sur le comportement du consommateur, qui sont envoyées à Alexa Analytics à titre statistique uniquement.

CloudFlare

_cfduid Notre site Web et notre service utilisent des cookies et d'autres technologies similaires afin de vous fournir un meilleur service et d'améliorer globalement notre site Web. Par exemple, nous pouvons utiliser des cookies pour vous diriger directement vers la partie appropriée de notre site Web, en indiquant que vous êtes un visiteur assidu.