McLaren n’a pas arrêté le développement de sa voiture en mai

2018-12-05T07:40:25+00:00mercredi 5 décembre 2018|Formule 1|

Lors du Grand Prix du Japon, Fernando Alonso et Stoffel Vandoorne s’étaient exprimés au sujet de leur monoplace. Aujourd’hui, le management de McLaren répond. 

Il aura fallu attendre deux mois pour avoir une réponse. Lors du Grand Prix du Japon, Fernando Alonso a vivement critiqué la MCL33.

« En fait, on a la même voiture que l’an dernier, il y a 12 mois », indiquait le pilote espagnol. « Nous n’avons pas apporté d’évolutions depuis l’Espagne. Nous pouvons voir sur les photos et sur la piste que le reste des équipes dans le peloton apporte des choses course après course, et nous ne le faisons pas ».

Stoffel Vandoorne enfonçait le clou en déclarant : « ce n’est pas une surprise que nous n’ayons pas fait de progrès ».

La réponse du management de McLaren

Si Zak Brown a suggéré que la monoplace 2018 de McLaren était « médiocre », il n’empêche qu’il réfute les déclarations de Fernando Alonso.

« Nous avons évidemment construit une très mauvaise voiture qui n’a pas beaucoup réagi au développement que nous lui avons mis. Nous avons développé la voiture jusqu’au Grand Prix des États-Unis. Certaines déclarations indiquant un arrêt en Espagne étaient donc très inexactes. Mais je pense qu’une partie du développement de la seconde moitié de l’année concernait l’apprentissage de la voiture de l’année prochaine », déclare-t-il.