Pulcini et Beckmann, les tsars du GP3 à Sotchi

2018-09-30T09:40:25+00:00dimanche 30 septembre 2018|GP3|

Avant dernière épreuve du championnat GP3, sur le circuit de Sotchi. Anthoine Hubert est toujours en tête du classement pilotes. Et ses adversaires comptent bien faire durer le suspens jusqu’à Abu Dhabi.

Un peu de changement sur la grille. En effet, Sacha Fenestraz fait ses débuts en GP3 avec Arden à Sotchi, à la place de Julien Falchero Lors de la séance qualificative, Nikita Mazepin a réalisé le meilleur temps. Mais ce temps fut réalisé en sortant de la piste, et donc annulé. Le pilote russe partira de la 8e position. Leonardo Pulcini part donc de la pole position lors de cette première course. Il devance sur la grille Callum Ilott, Giuliano Alesi et Anthoine Hubert qui part de la 4e place.

Pulcini en haut, Ilott dans les abysses

Au départ, Pulcini tasse Ilott et reste en tête de la course. Hubert, Alesi et Ilott ne lachent pas. Finalement, Ilott conserve sa 2e position devant Hubert et Alesi. Menchaca abandonne dès la voie de sortie des stands occasionnant un drapeau jaune le temps de dégager la monoplace.

Laaksonen entre en contact avec Tveter au 2e virage, sans conséquence pour les pilotes. À la fin du 2e tour, Pulcini mène devant Ilott, Hubert, Alesi, Mazepin, Hughes, Laaksonen et Verschoor 8e. La bataille pour la 7e place est rude entre Verschoor et Laaksonen qui s’échangent la position régulièrement depuis le départ de la course.

Hubert se montre pressant et prend l’extérieur sur Ilott et prend finalement la 2e position de la course au 4e tour. Et Alesi profite pour passer également Ilott et prendre la 3e place.

Mazepin tente un dépassement sur Ilott et le russe coupe la chicane et échoue devant le pilote anglais. La descente de l’anglais se poursuit quand Hughes le dépasse pour la 5e place pendant que Mazepin prend le meilleur sur Alesi et récupère la 3e position. Mais l’excursion hors-piste du russe est sous enquête.

Au 7e tour, Pulcini mène devant Hubert, Mazepin, Hughes, Alesi, Verschoor, Ilott et Beckmann. Verschoor passe Alesi et prend la 5e place. Beckmann prend la 7e place à Ilott qui dégringole ensuite à la 9e position, doublé par Laaksonen au 9e tour également. Beckamnn grimpe à la 6e place, en prenant le meilleur sur Alesi. L’allemand de Trident réussit une belle remonté, étant parti de la 15e place sur la grille.

Au 10e tour, Pulcini mène devant Hubert, Mazepin, Hughes, Verschoor, Beckmann, Laaksonen et Alesi 8e. Mais au tour suivant le français perd cette position au profit d’Ilott et se retrouve 9e. Beckamnn et Laaksonen sont au coude à coude pour la 6e place et s’échangent la position plusieurs fois. Finalement le finlandais reste à la 7e place. Derrière, Correa dépasse Alesi puis Ilott et se positionne 8e. Ilott reprend son bien au 14e tour et tasse Correa qui tente de récupéré la position. Contact entre les deux hommes et Mawson en profite pour prendre la 9e place à Correa désormais à la merci de Calderon.

Au 16e tour, Pulcini est toujours en tête devant Hubert, Mazepin, Verschoor, Hughes, Beckmann, Laaksonen, Ilott 8e, Mawson et Correa. Au 18e tour, Mawson prend la 8e position synonyme de pole position pour la 2e course, reléguant Ilott à la 9e place. Correa en fait de même, le dauphin au championnat est désormais 10e. Mazepin est dans les échappements de Hubert, le français est sous pression. Mazepin prend l’avantage et la 2e place dans le dernier tour.

Pulcini remporte cette course devant Mazepin, Hubert, Verschoor, Beckmann, Laaksonen, Hughes, Mawson, Correa et Calderón 10e. ART Grand Prix remporte son 8e titre en GP3.

Beckmann au finish !

Mawson et Hughes sont en première ligne. le poleman se place rapidement devant Hughes. Plusieurs pilotes coupent le premier virage. Malheureusement pour Hughes qu’il perd de nombreuses places dans ce premier tour. Laaksonen occupe la 2e place devant Beckmann et Verschoor. Alesi est au ralenti suite à un contact avec Hughes, ayant une crevaison à l’avant droite. Beckmann a repris la 2e place au pilote finlandais tandis que Verschoor prend le meilleur aussi sur le pilote Campos. Ce dernier part à la faute, touché par Hubert, et repart en queue de peloton.

Hughes entre à la fin du 3e tour pour changer l’aileron avant. Mawson assure une avance de 1″1 sur Beckmann à l’entame du 5e tour. Hubert est 5e juste derrière Mazepin. Aubry est 6e, devant Correa Calderón. Le pilote Jenzer a passé le pilote Arden pour le gain de la 6e place.

A la mi-course, Beckmann revient sur Mawson et tente de lui prendre la tête de la course. La bagarre en tête profite à Verschoor, qui se rapproche de la première place. Alesi effectue son Drive Through au 10e tour suite à son contact avec Hughes. Le tour suivant, Ilott passe par la voie des stands avant de repartir quasiment un tour après.

Au 13e tour, Mazepin part à la faute dans le dernier secteur et tape le mur. Cela profite à Hubert qui reprend la 4e place. La VSC est déployée. Elle se termine à l’entame du dernier tour. Beckmann est dans les échappements de Mawson. Le pilote allemand passe Mawson dans le dernier secteur.

Beckmann s’impose devant Mawson et Verschoor. Hubert finit au pied du podium devant Correa, Aubry, Calderón, Pulcini, Tveter et Fittje.