Yamaha s'est offert le premier podium avec trois pilotes représentants la marque depuis 2014.

Phillip Island 2014, Valentino Rossi remporte le Grand Prix d'Australie sur la Yamaha officielle. Jorge Lorenzo, son coéquipier de l'époque, termine à 10 secondes du pilote italien, suivi de près par Bradley Smith, alors pilote de l'équipe Tech 3, motorisée par Yamaha.

Moins de six ans plus tard, Fabio Quartararo offrait la première victoire d'une équipe satellite Yamaha depuis la création de la MotoGP. En doublant la mise à Jerez dimanche dernier, il s'est offert le luxe de battre les deux pilotes officiels Yamaha Maverick Viñales et Valentino Rossi. Cela offre à la marque aux diapasons un podium entièrement monopolisé par la marque japonaise.

Le dernier podium 100% Honda remonte à 2011. Lors du Grand Prix d'Australie, Casey Stoner s'impose sur la Honda officielle. Il est suivi par le regretté Marco Simoncelli, pilote de l'équipe Gresini, et Andrea Dovizioso, alors pilote de l'équipe officielle Honda. Depuis, l'exploit n'a jamais été renouvelé.

Australie 2011 MotoGP

Marco Simoncelli, Andrea Dovizioso, Casey Stoner, Australie 2011 © MotoGP

Petronas Yamaha SRT entre dans l'histoire

Il est souvent difficile pour une équipe satellite de s'imposer en MotoGP. La performance de l'équipe Petronas Yamaha SRT l'a fait entrer dans l'histoire, en devenant la première équipe équipée d'une Yamaha à remporter une course en MotoGP. Le dernier à réussir cet exploit était Garry McCoy sur la Yamaha de l'équipe Red Bull WCM lors du Grand Prix de Valencia en 2000.

Honda est parvenu à cet exploit avec ses équipes satellites. Cal Crutchlow a remporté trois courses avec l'équipe LCR. Les deux premières étaient en 2016 à l'occasion des Grands Prix de République Tchèque et d'Australie et la dernière en 2018 lors du Grand Prix d'Argentine. Jack Miller a fait la même chose la même année lors du Grand Prix des Pays-Bas. Le pilote australien courrait alors pour l'équipe  Marc VDS.