Cette année, les 24 Heures du Nürburgring fêteront leur 50ème anniversaire. En effet la première édition de cette course mythique a eu lieu les 27 et 28 Juin 1970. A travers une série d'articles, nous reviendrons sur le célèbre double tour d'horloge allemand. 

2011 : La revanche de Manthey Racing

Plateau royal ! Manthey Racing, Audi et BMW sont toujours présents tandis que Mercedes aligne plusieurs Mercedes SLS AMG GT3. Le Hankook Team Farnbacher engage une nouvelle Ferrari F458 tandis que Reiter Engineering engage une Lamborghini Gallardo LP600 pour les Stuck père et fils ! Première apparition pour la Scuderia Cameron Glickenhaus avec une Ferrari P4/5 Competizione modifiée pour Nicola Larini, Fabrizio Giovanardi, Luca Cappelari et Mika Salo. 250 000 spectateurs sont sur place pour assister à cette édition très relevée !

La pole est signée par la Ferrari F458 Hankook Team Farnbacher en 8'23"764 devant 2 Mercedes. Sur la Ferrari, Allan Simonsen, se fait doubler au départ par les Mercedes pilotées par Chris Mamerow et Thomas Jäger. Il y a 4 changements de leader au cours des 7 premiers tours de course ! Au 31e tour, la Porsche #18 Manthey Racing prend la tête pour la première fois. La Porsche sera bien plus fiable que ses adversaires et ses pilotes éviteront les accidents.
C'est une nouvelle victoire pour Marc Lieb, Lucas Luhr, Timo Bernhard et Romain Dumas ! Ils signent un nouveau record avec 156 tours couverts. Seconde place pour la BMW M3 E92 GT2 pilotée par Jorg Müller, Augusto Farfus, Uwe Alzen et Pedro Lamy. Troisième place pour l'Audi R8 LMS GT3 #14 Audi Sport Team Phoenix pilotée par Marc Basseng, Marcel Fässler et Frank Stippler. La meilleure des Mercedes termine 6e.

Nouvelle victoire de catégorie pour la Peugeot RCZ pilotée par Michael Bohrer, Stéphane Caillet, Jürgen Nett et Alexandre Prémat (54e place au classement général). Pour sa première participation, le britannique Adam Christodoulou ne verra pas l'arrivée.

Depuis plusieurs années, la veille de la course se déroule une course de 3 heures nommée "24h Classic" réservée aux voitures anciennes. 160 voitures sont présentes et la course est remportée par Daniel Schrey et sa Porsche Carrera RSR. Porsche organise également en course support la "Porsche Carrera World Cup" qui rassemble pour une course de 6 tours, 109 Porsche Carrera Cup de 18 championnats différents. René Rast s'impose devant Norbert Siedler et Lance David Arnold.

© Porsche

2012 : Une première pour Audi !

Audi R8 LMS ultra #3 (Audi Sport Team Phoenix)
Marc Basseng/Christopher Haase/Frank Stippler/Markus Winkelhock

Cette 40e édition promet un grand spectacle. BMW arrive cette fois avec ses nouvelles BMW Z4 E89 GT3, dont certaines sont engagées par la fameuse équipe belge Team Marc VDS. Tandis que 2 Aston Martin Vantage GT3 et 3 McLaren MP4-12C GT3 sont au départ pour défier les constructeurs allemands. On retrouve des noms bien connus sur les McLaren tels que Nick Heidfeld où Lucas di Grassi. L'organisation innove également en instaurant un Top 40 pour les qualifications. Du côté des courses support, on retrouve les 24h Classic, la Porche Carrera Cup Deutschland et même le British GT Championship !

Uwe Alzen signe la pole position en 8'18"382 au volant de la BMW Z4 E89 GT3 #19 BMW Team Schubert. Les 4 premiers sur la grille chaussent des pneus de 4 marques différentes : Dunlop, Michelin, Yokohama et Hankook. En course, les BMW sont les plus rapides tout comme les Mercedes mais elles souffrent de problèmes de fiabilité. Tandis que l'Audi R8 LMS GT3 #3 Audi Sport Team Phoenix mène une course sage. Pour exemple, elle est seulement 17e après 8 tours.
A mi-course, elle est remontée à la cinquième place. A partir de 8h00 le dimanche matin, on retrouve 4 constructeurs aux 4 première places : La Mercedes #22 mène devant l'Audi#3, la BMW #20 et la Porsche #11. A 10h00, la BMW est passée devant l'Audi. Mais la Mercedes #22 est victime d'un problème d'amortisseur... A 11h03 la Mercedes s'immobilise à Hohe Acht.

A midi, L'Audi #3 est en tête, la victoire commence à se dessiner mais la lutte pour les autres places sur le podium promet d'être intense. La BMW #20 doit s'arrêter 42 minutes au stand suite à un problème technique. Grosse bagarre pour la seconde place entre l'Audi #26 et la Mercedes #65. Tandis que la Mercedes #66 et la Porsche #11 restent proches. Mais là aussi le final s'annonce épique !

A 14h37, la Porsche #11 pilotée par Romain Dumas sort des stands avec le plein, de quoi rejoindre tout juste l'arrivée... La Mercedes #66 est cinquième avec 25" de retard sur la Porsche. A 15h41, la Mercedes #65 percute un lapin sur la Nordschleife, radiateur cassé, c'est l'abandon et un podium qui s'envole !
Romain Dumas est virtuellement troisième mais à court d'essence... Comme de nombreux concurrents lors des 24 Heures du Nürburgring, Dumas s'arrête avant la ligne à quelques minutes de l'arrivée, cela devrait suffire... Mais la Mercedes #66 la dépasse à 14" de l'arrivée et s'empare du podium ! Le calvaire n'est pas terminé pour Dumas... En effet, à 4" du drapeau à damier, un pilote inattentif sur une Clio percute violemment la Porsche et c'est l'abandon pour les 2 concurrents !

© SB Medien

Marc Basseng, Christopher Haase, Frank Stippler et Markus Winkelhock offrent une première victoire à Audi ! Et c'est même le doublé avec la seconde place de l'Audi #26 Mamerow Racing. Pas de victoire pour Mercedes mais tout de même un premier podium pour la marque à l'étoile sur les 24 Heures du Nürburgring. La meilleure BMW Z4 E89 GT3 est la numéro 29 du Team Marc VDS pilotée par Maxime Martin, Bas Leinders et Markus Palttala.
Frikadelli Racing place la meilleure des Porsche à la sixième place. Belle progression pour la Scuderia Cameron Glickenhaus qui place sa Ferrari P4/5 Competizione pilotée par Fabrizio Giovanardi, Nicola Larini et Manuel Lauck à la 12e place. Les Aston Martin ont joué de malchance et terminent dans les profondeurs du classement. C'est mieux que McLaren dont les 3 voitures abandonnent rapidement, celle qui ira le plus loin abandonnera au bout de seulement 24 tours...

Super performance des Peugeot RCZ du Team Peugeot RCZ Nokia, les 2 voitures voient l'arrivée et la meilleure pilotée par Steven Palette, Julien Rueflin, Guillaume Roman et Paul Englert termine 38e !

2013 : Au tour de Mercedes !

© Mercedes

Tout d'abord, cette édition 2013 marque le 15e départ pour le Français Pierre de Thoisy ! A noter également la présence du Champion de France des Rallyes 2007, Patrick Henry. Patrick Henry est le fils de Jacques Henry qui avait remporté la dernière édition du Marathon de la Route en 1971 sur la Nordschleife.

A l'issue des qualifications, les 10 premiers se tiennent en 5 secondes. Cette édition a été très perturbée par la pluie ! Après 23h00 la direction de course finit par brandir le drapeau rouge. A ce moment là, la BMW Z4 E89 GT3 #25 Marc VDS mène devant les Porsche #50 et #18 Manthey Racing. La course finira par reprendre mais après 8h00 du matin ! Au volant de la Z4, Maxime Martin s'envole à la reprise.

Mais la Z4 se fait remonter petit à petit par la Mercedes SLS AMG GT3 #9 Black Falcon s'installe en tête. La Z4 chutera même du podium au profit de 2 autres Mercedes du Rowe Racing... Mais Maxime Martin parvient à les doubler dans le dernier tour. C'est la première victoire d'une Mercedes sur les 24 Heures du Nürburgring, Jeroen Bleekemolen, Sean Edwards, Nicki Thiim et Bernd Schneider !
Année 2013 faste pour Bernd Schneider qui remporte aussi les 24 Heures de Dubaï, les 12 Heures de Bathurst et les 24 Heures de Spa ! Romain Dumas termine 7e, Emmanuel Collard 12e et Patrick Pilet 16e. Peugeot engage 3 Peugeot 208, la meilleure termine 32e et remporte la classe SP2T !

© Peugeot Kommunikation