Rallye du Touquet 2019, Etape 1 : Bonato sous la menace de Ciamin

Par |2019-03-16T08:32:45+02:00samedi 16 mars 2019|Autres|

Le Rallye du Touquet 2019 est la manche d'ouverture du Championnat de France des Rallyes Asphalte. La bagarre s'annonce somptueuse entre les différents protagonistes, par-dessus cela il faut rajouter des spéciales bien grasses.

Première boucle : Bonato s'en sort avec une belle avance

La première spéciale des 2 boucles de la première journée est la plus longue du rallye. Les pilotes vont-ils jouer la sécurité pour cette première spéciale de 2019 ?

@Yoann Bonato

Non ! Yoann Bonato ouvre la route et finit sans faute ! Le double champion de France en titre commet un sans faute et signe le scratch... Très attendu, Stéphane Lefebvre commet un tête à queue et termine à 16"1. Michel et Giordano tapent et endommagent leur voiture. C'est plus grave cependant pour Yohan Rossel et son copilote Benoît Fulcrand, en effet les lauréats de la 208 Rally Cup 2018, sortent et cassent un amortisseur sur leur Citroën C3 R5, abandon.
William Wagner sur la Polo R5 du SLR fait un tout droit mais signe le troisième chrono à 14"6 de Bonato. Nicolas Ciamin s'intercale en terminant à 8"1. Sébastien Dommerdich est victime d'une crevaison pour ses débuts en R5, même sanction pour le bien connu Adrien van Beveren ! Vainqueur Rallye Jeunes en 2018, Florent Todeschini signe le meilleur chrono dans le championnat junior 9"9 devant Victor Cartier et 19"4 sur Mathieu Franceschi.

Conditions toujours très piégeuses dans l'ES2. Stéphane Lefebvre tape un ballot de paille et enfonce une portière de sa Citroën C3 R5. Eric Mauffrey termine la spéciale avec le pare-choc avant arraché. Yoann Bonato signe le scratch dans cette spéciale 5"3 devant le vosgien Quentin Gilbert et 5"7 devant Sylvain Michel. Au général Nicolas Ciamin conserve sa seconde place mais c'est Quentin Gilbert qui est désormais troisième.

Des spectateurs mal placés retardent le départ de l'ES3. Après plusieurs erreurs dans les 2 première spéciales, Stéphane Lefebvre signe le meilleur chrono 1" devant Yoann Bonato. Le nordiste s'empare de la seconde place. Alors 13ème, l'allemand Dominik Dinkel crève et tape une chicane.

Après une cinquantaine de kilomètres de spéciale, Yoann Bonato a pris une avance que l'on peut qualifier de confortable au vu des conditions. Il dispose de 23" d'avance sur Lefebvre et 24"1 sur Ciamin. William Wagner pourra regretter son erreur de la première spéciale, il est 4ème à 28"8. Gilbert complète le top 5 à 29"8. Ils sont suivis par Sylvain Michel, Laurent Pellier et Adrien Fourmaux tandis que le reste des concurrents sont déjà à plus d'une minute de Bonato.

Seconde boucle : Ciamin mène l'offensive des Polo

Nicolas Ciamin signe le premier scratch d'une Polo R5 en Championnat de France des Rallyes au début de cette seconde boucle. Il devance de peu Sylvain Michel. William Wagner signe le troisième chrono devant Fourmaux (qui a réalisé un tête à queue). Bonato clôture le top 5.

Stéphane Lefebvre est à nouveau en grande difficulté dans cette seconde boucle. Il chute au sixième rang. Tandis que le vosgien Quentin Gilbert signe le scratch ! Ciamin le suit à 2" et Bonato à 4"6. 4ème et 5ème temps pour Sylvain Michel et Adrien Fourmaux qui réalise un rallye correct et engrange de l'expérience !

Les jeunes loups montrent les dents dans cette dernière spéciale du jour : scratch de Ciamin devant Fourmaux ! Yoann Bonato signe seulement le 7ème chrono.

A la fin de cette première étape, Bonato mène le rallye avec seulement 5"7 d'avance sur Nicolas Ciamin ! La bataille s'annonce rude pour la 3ème place avec Gilbert devançant Wagner pour 0"7. Ils sont suivis de près par Sylvain Michel et Stéphane Lefebvre.
Adrien Fourmaux est 7ème à 44"1 de la tête. Pour son premier rallye, Adrien van Beveren est 15ème juste devant un autre nordiste, Victorien Heuninck qui a intercalé sa Mitsubishi Lancer Evo IX A8 au milieu des 4 roues motrices de dernière génération. 20ème, Cédric Robert maîtrise son sujet dans le clan des 2 roues motrices. En championnat junior, Florent Todeschini est sorti dans l'ES4... Désormais Victor Cartier mène devant Hugo Margaillan et Quentin Ribaud.

Les pilotes auront encore 8 spéciales à parcourir aujourd'hui.

Nous utilisons les cookies afin d’améliorer l’expérience de nos lecteurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés et stockés sur votre appareil. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir + OK

Google Analytics

_gid _ga _gat Ce site utilise des cookies de Google Analytics. Ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.

Google Adsence

IDE AdSense utilise des cookies afin d'améliorer l'efficacité de la publicité. Il en existe de plusieurs types, avec des applications variées. Ils peuvent permettre, par exemple, d'optimiser la pertinence des annonces, d'améliorer les rapports sur les performances des campagnes et d'éviter la rediffusion d'annonces déjà vues par l'utilisateur.Les cookies eux-mêmes ne contiennent aucune information personnelle.

Alexa Analytics

__auc __asc Ce cookie est utilisé pour collecter des informations sur le comportement du consommateur, qui sont envoyées à Alexa Analytics à titre statistique uniquement.

CloudFlare

_cfduid Notre site Web et notre service utilisent des cookies et d'autres technologies similaires afin de vous fournir un meilleur service et d'améliorer globalement notre site Web. Par exemple, nous pouvons utiliser des cookies pour vous diriger directement vers la partie appropriée de notre site Web, en indiquant que vous êtes un visiteur assidu.