Avec l'annonce du retour de Mercedes comme motoriste de McLaren, Renault se retrouve sous les projecteurs pour après 2020.

Les temps sont durs pour l'équipe Renault. Le division moteur vient de perdre son unique client, à savoir McLaren, qui passera sous pavillon Mercedes dès 2021. L'équipe française est en difficulté au championnat, étant cinquième du championnat 2019 après le Grand Prix de Russie, derrière McLaren. 33 points séparent les deux équipes.

En 2019, Renault a choisi de recruter un pilote de premier plan, à savoir Daniel Ricciardo. Elle a décidé de mettre les moyens, acceptant un contrat valorisé à 55 millions de dollars pour les deux saisons. L'équipe d'Enstone a choisi aussi de miser sur la jeunesse, en remplaçant Nico Hülkenberg, pilote détenant le record de Grands Prix sans podium, par Esteban Ocon, qui appartient au giron Mercedes.

Renault, une histoire de rachats

Le 16 mars 2000, l'équipe Benetton est rachetée par Renault pour 120 millions de dollars. Le nom de l'équipe Championne du Monde 1995 reste jusqu'à la fin de la saison 2001. 2002 marque la première saison de l'équipe sous le nom du constructeur français. De nombreux sponsors disparaissent de la monoplace durant la transition : la société D2, Korean Air, Marconi et Agip, qui est remplacé par Elf. Ces pertes se font ressentir sur le budget de l'équipe, qui perd environ 18 millions de livres.

L'arrivée de Fernando Alonso la saison suivante booste le budget de l'équipe, qui vise les premières places du championnat. Telefonica rejoint l'équipe, tout comme iMode, appartenant à la société NTT DoCoMo et exploité en Espagne par Telefonica (et Bouygues Telecom en France).

Après deux titres en 2005 et 2006, l'équipe Renault s'attaque à la saison 2007 sans son pilote fétiche. Fernando Alonso a choisi de rejoindre McLaren. L'équipe d'Enstone perd également un de ses sponsors mythiques, Mild Seven, touché par la loi contre la publicité sur le tabac. La banque ING prend sa place comme sponsor-titre. Telefonica quitte également l'équipe, ainsi que iMode. Le budget s'en ressent puisque l'équipe perd 22 millions de livres.

Le retour de Fernando Alonso

En 2008, Renault retrouve Fernando Alonso, qui a choisi de quitter McLaren. Mais cette saison est entachée par le début d'un scandale, celui du Crashgate de Singapour. Si rien ne sort juste après l'incident provoqué, la saison suivante met l'affaire sous les projecteurs, suite aux révélations de Nelson Piquet Jr, limogé de l'équipe d'Enstone. ING quitte le navire avec effet immédiat, Mutua Madrilena suit et enfin Renault décide de quitter la F1, vendant son équipe à Genii Capital, le 16 décembre 2009. A ce moment-là, le sponsoring de l'équipe connait la plus grosse valeur, avec 76 millions de livres environ, selon une étude de Forbes.

Sous la période Genii Capital, l'équipe, rebaptisée Lotus, a perdu 242,409 millions de livres, soit 42% de son budget total sur la période 2010 - 2015. Côté sponsors, l'équipe reprise par Eric Lux et Gérard Lopez peinent à attirer les sponsors. Mastercard refuse de rejoindre l'équipe (ce qui aurait pu offrir 35 millions de dollars à l'équipe et Kimi Räikkönen pour la saison 2011), devant se contenter principalement des sponsors amenés par les pilotes.
Pire, l'équipe Lotus, aux abois, tente de vendre une participation à un groupe plutôt obscure, Quantum. L'affaire capote littéralement et Renault reprend l'équipe le 3 décembre 2015. En revenant, Renault décide de financer son équipe principalement avec des sponsors de son groupe, notamment Infiniti. Le budget de l'équipe connait un bon entre la dernière saison de Lotus et la première du retour de Renault. Côté sponsor, la chute continue pour l'équipe, comme le révèle Forbes. Le regain n'interviendra que la saison suivante, tout comme le budget de l'équipe qui s'accroît au fur et à mesure des saisons.

SaisonBudget*DépensesRésultatClassement
2018146 624132 690- 7 4074e
2017136 253113 9031 1056e
2016119 671101 998- 3 2509e
201578 35989 469- 56 9946e
2014114 682103 268- 8 5538e
201392 684122 919- 64 9144e
201292 695146 606- 56 8004e
2011115 651134 317- 20 8695e
201082 160122 180- 34 2795e
2009161 059148 7784 8308e
2008147 831158 415- 10 2864e
2007110 837114 772- 3 9433e
2006132 018134 299- 2 0911er
2005120 302118 5143 5941er
200494 76992 6752 7403e
200367 01275 031- 8 0604e
200256 95163 641- 5 5694e
200174 65171 1262 3117e

* Sommes données en millions de livres, concerne uniquement la partie équipe de Renault

Depuis l'éclatement de l'affaire du Crashgate, l'équipe Renault, puis Lotus avant de redevenir Renault, a perdu 48,2 millions de dollars en sponsoring, en prenant en compte les fluctuations entre les différentes saisons.

Quid de l'avenir de Renault ?

La perte de son unique client soulève quelques questions. Renault sera-t-elle sur la grille en 2021 ? Si oui, sous quelle forme, à savoir en tant qu'une équipe à part entière ou en tant que motoriste ? Pour le moment, l'équipe Renault n'est pas assurée d'être présente en 2021, contrairement aux propos tenus par bon nombre de médias. Ce changement pourrait laisser planer la possible disparition de l'équipe française sur la grille dans les prochaines saisons.